Etats-Unis: Une lettre d'Einstein sur Dieu et la religion mise aux enchères à New York

RELIGION Le célèbre physicien qualifie la Bible de « recueil de légendes vénérables mais malgré tout assez primitives »…

20 Minutes avec agences

— 

Albert Einstein
Albert Einstein — AP/SIPA

Une missive manuscrite d’Albert Einstein va être vendue aux enchères à New York le 4 décembre prochain. Le document, adressé au philosophe Eric Gutkind, est estimé entre 1 et 1,5 million de dollars par la maison d'enchères britannique Christie’s.

Dans la lettre, le physicien évoque sa conception de Dieu et de la religion. Le document est d’une importance « similaire à la lettre qu’a envoyée Einstein au président américain Franklin D. Roosevelt en 1939, l’avertissant des efforts allemands pour fabriquer une bombe atomique », précise Peter Klarnet, spécialiste des livres et manuscrits chez Christie’s.

Il n’épargne aucune religion

Le manuscrit a été écrit en 1954 aux Etats-Unis. Einstein, qui venait de fuir l’Allemagne après l’élection d’Hitler, y réfute toute croyance religieuse. « Le mot Dieu n’est pour moi rien d’autre que l’expression et le produit des faiblesses humaines », écrit le scientifique, « et la Bible un recueil de légendes vénérables mais malgré tout assez primitives. Aucune interprétation, aussi subtile soit-elle, n’y changera rien. »

Le chercheur n’épargne pas sa propre confession, le judaïsme, « comme toutes les autres religions, l’incarnation d’une superstition primitive ». « C’est l’une des déclarations les plus catégoriques dans le débat sciences contre religion », commente Peter Klarnet.

Ces dernières années, plusieurs écrits du physicien ont pris de la valeur. En octobre 2017, une note manuscrite sur le secret du bonheur a été adjugée à Jérusalem pour 1,56 million de dollars, alors qu’elle était initialement estimée entre 5.000 et 8.000 dollars.