Netflix: Bientôt des bureaux à Paris et encore plus de séries françaises

STREAMING L’investissement en France devrait s’élever à « plusieurs dizaines de millions d’euros »…

20 Minutes avec agences

— 

Illustration Netflix
Illustration Netflix — SIPANY/SIPA

Quatre ans après son arrivée en France, Netflix a annoncé ce jeudi l’ouverture d’un bureau parisien et le lancement de sept nouveaux programmes français. Une manière de faire face à la concurrence et de satisfaire des abonnés français de plus en plus nombreux.

La plateforme de streaming double ainsi ses investissements en France, selon le PDG Reed Hastings, de passage à Paris. Le projet se monte apparemment à « plusieurs dizaines de millions d’euros ».

L’exemple de La Casa de papel

Netflix, qui compte 130 millions d’abonnés dans 190 pays différents, précise que les bureaux de Paris n’auront pas de studios. Mais le géant américain veut miser sur les créations originales, pour anticiper la disparition de certains diffuseurs (Disney, France Télévisions) qui s’apprêtent à lancer leurs propres plateformes de SVOD.

« Nos fournisseurs deviennent nos concurrents. […] C’est l’une des raisons pour lesquelles nous produisons autant de contenus », a indiqué Reed Hastings. « Notre plus gros succès international aujourd’hui est La Casa de papel et nous cherchons à produire davantage de programmes de ce type. »

Répondre à la législation européenne

Parmi les nouveaux projets se trouve une série comique, où des amis transforment une boucherie sur le déclin en « coffee-shop », une série d’horreur et une série de vampires adaptée d’un roman de Thierry Jonquet. S’y ajoutent deux documentaires, dont Solidarité écrit par Stéphane de Freitas, et deux films dont Banlieusards, réalisé par le rappeur Kery James.

Cette montée en puissance devrait sans doute aussi permettre à Netflix de se mettre en conformité avec la législation de l’UE. Les textes européens prévoient en effet la mise en place d’un quota de 30 % de programmes européens pour les plates-formes de streaming.