«Petit Paul» retiré de la vente par les librairies des groupes Gibert Joseph et Cultura

PEDO-PORNOGRAPHIE « Petit Paul », une fiction signée Bastien Vivès qui raconte les « aventures » d’un petit garçon généreusement doté par la nature, avait provoqué une levée de boucliers…

L.B.

— 

Détail de la couverture de Petit Paul, de Bastien Vivès
Détail de la couverture de Petit Paul, de Bastien Vivès — © Bastien Vivès & éditions Glénat 2018

Le contenu avait été jugé pédopornographique par certains lecteurs. Petit Paul, une fiction signée Bastien Vivès qui raconte les « aventures » d’un petit garçon généreusement doté par la nature, avait provoqué une levée de boucliers.

Les librairies des groupes Gibert Joseph et Cultura annoncent sur Twitter ce lundi qu’elles retirent la bande dessinée de la vente.

Petit Paul abusé par son institutrice

Plusieurs séquences montrent en effet des relations sexuelles entre le (très) jeune héros de Petit Paul et des adultes…Une pétition qui réclamait son retrait à l'éditeur Glénat a été signée près de 2.000 fois. « Petit Paul montre les péripéties d’un enfant de 10 ans avec un énorme pénis que vont utiliser bon gré mal gré les femmes de son entourage », explique l’auteur de la pétition.

« S’ajoute à ça une scène jugée "borderline" par son propre auteur où Petit Paul se fait abuser par son institutrice. Nous rappelons que le livre est censé être humoristique, et il nous paraît délicat de rire d’une scène faisant l’apologie de l’abus d’enfant, un sujet malheureusement bien trop actuel », peut-on également lire.