(FILES) This file photo taken on September 24, 2016 shows people dancing during the techno parade in Paris. (Photo by PHILIPPE LOPEZ / AFP)
(FILES) This file photo taken on September 24, 2016 shows people dancing during the techno parade in Paris. (Photo by PHILIPPE LOPEZ / AFP) — AFP

RASSEMBLEMENT

VIDEO. C'est la fête à Paris... La Techno Parade a 20 ans

La Techno Parade, qui se déroule ce samedi après-midi à Paris, fête ses 20 ans...

Boum boum dans les oreilles… Des dizaines de milliers de jeunes étaient rassemblés à Paris samedi en milieu de journée, entre le Louvre et les quais de Seine, derrière les « sound systems » de la Techno Parade. Cette vitrine festive et revendicative de la musique techno fête ses 20 ans.

En présence de l’ancien ministre de la Culture Jack Lang, ardent défenseur de la techno qui a contribué à la création de la Techno Parade, et de la maire de Paris Anne Hidalgo, l’événement réunit 14 chars dont, pour la première fois, celui de la Sacem, organisme chargé de la collecte et de la redistribution des droits d’auteur, comme un symbole de la reconnaissance d’un courant musical longtemps diabolisé.

Vingt ans, mais toujours victime de préjugés

Vingt ans après, les acteurs de la musique techno se félicitent de sa reconnaissance artistique, mais protestent toujours contre des difficultés administratives dans l’organisation d’événements et des préjugés tenaces de la part de certains élus en régions. Depuis quelques mois, le ministère de l’Intérieur facture les forces de l’ordre déployées sur des événements, fragilisant ou empêchant leur organisation, selon eux.

La première Techno Parade, créée pour mieux faire connaître cette musique et dénoncer les difficultés administratives dans l’organisation des soirées techno, s’est déroulée le 19 septembre 1998, après avoir convaincu les ministres de l’Intérieur et de la Culture d’alors, Jean-Pierre Chevènement et Catherine Trautmann.

Quelque 300.000 « teuffeurs » sont attendus samedi sur les 5 kilomètres du parcours de la 20e Techno Parade, jusqu’à la Place d’Italie. En tout, près de 200 DJs représentant tous les courants de la techno, avec une majorité de style « hard core », se relaieront aux platines durant l’après-midi. Le grand charivari musical quittera le Louvre à 16 heures, après un dancefloor statique entre Louvre et Seine.