Polémique sur les concerts de Médine au Bataclan: le rappeur jouera finalement au Zénith

POLEMIQUE Le rappeur a indiqué qu’il jouerait au Zénith le 9 février prochain...

L.Br. avec AFP

— 

Le rappeur Médine en concert à la Cigale.
Le rappeur Médine en concert à la Cigale. — SADAKA EDMOND/SIPA

Médine ne jouera pas au Bataclan. Ses concerts prévus les 19 et 20 octobre sont annulés, a annoncé la direction de la salle parisienne dans un communiqué publié ce vendredi. Sur les réseaux sociaux, le rappeur a indiqué qu’il jouerait au Zénith le 9 février prochain.

« Par respect des victimes des attentats du 13 novembre 2015 et de leurs familles, et tout en garantissant la liberté d’expression des articles qui doivent demeurer un droit fondamental de notre démocratie, Médine et le Bataclan ont décidé, dans une volonté d’apaisement, que les concerts initialement prévus au Bataclan les 19 et 20 octobre 2018 soient reportés dans une autre salle parisienne », a écrit le Bataclan dans un communiqué.

« Tout ce que je voulais faire c’était le Bataclan »

« Certains groupes d’extrême-droite ont prévu d’organiser des manifestations dont le but est de diviser, n’hésitant pas à manipuler et à raviver la douleur des familles des victimes. Par respect pour ces mêmes familles et pour garantir la sécurité de mon public, les concerts ne seront pas maintenus. » Le rappeur donne ensuite rendez-vous à ses fans le 9 février 2019. « Tout ce que je voulais faire c’était le Bataclan », conclut Médine dans un communiqué, citant les paroles d’une de ses chansons.

Des familles de victimes du 13 novembre, ainsi que des mouvements d’extrême-droite, avaient vivement protesté pour faire interdire la venue du rappeur dans le théâtre de la tragédie du 13 novembre.