«We Will Rock You» au Casino de Paris: «Traduire les chansons de Queen aurait été sacrilège»

SPECTACLE Le spectacle musical qui a cartonné pendant plus de dix ans à Londres sera joué dans une version française dès la fin septembre au Casino de Paris...

F.R.

— 

Une statue à l'effigie du Dominion Theatre de Londres où a été joué le spectacle musical «We Will Rock You».
Une statue à l'effigie du Dominion Theatre de Londres où a été joué le spectacle musical «We Will Rock You». — ANDREW COWIE / AFP

A Londres, ce spectacle musical a attiré plus de 7 millions de spectateurs en douze ans. Depuis, il a été joué dans près de trente autres pays mais il reste toujours inédit en France… mais plus pour longtemps. We Will Rock You sera à l’affiche du Casino de Paris dès le 28 septembre.

Comme son titre le laisse imaginer, le show est centré sur les chansons de Queen mais il ne raconte pas l’histoire du groupe, ni de Freddie Mercury. L’histoire se déroule dans un futur totalitaire où les humains vivent baignés dans le virtuel et dans une société complètement uniformisée. Un groupe de rebelles, mené par Galileo Figaro (vous avez la référence ?), va alors tout faire pour rétablir la musique live, la création, la culture.

Eviter « l’esthétique ringarde »

« On a repris le livret de la création anglaise. On a transposé les dialogues en français mais on n’a pas touché aux chansons. Elles sont tellement cultes et connues que cela aurait été un sacrilège de le faire », prévient le metteur en scène Ned Grujic.

De Radio Ga Ga à We Are The Champions, en passant par I Want To Break Free et Bohemian Rhaspody, plus d’une vingtaine de titres seront chantés par la troupe composée majoritairement d’habitués des spectacles musicaux. Au casting, on retrouve notamment Claire Perot (Cabaret, Mozart, l’opéra rock…) ou Doryan Ben (West Side Story, Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand…) dans le rôle de Galileo.

La mise en scène, elle, ne sera pas une reprise de celle de Londres. « La science-fiction ou les récits d’anticipation peuvent vite tomber dans une esthétique ringarde, note Ned Grujic. Alors je suis parti dans une imagerie rétrofuturiste avec des clins d’œil à Metropolis et des accents steampunk [un style inspiré de la Révolution industrielle du XIXe siècle auquel on ajoute une touche de modernité]. Ce qui donne une patine hors du temps. »

Queen, roi de l’automne

Queen reviendra en force sous les projecteurs médiatiques cet automne. En plus du spectacle au Casino de Paris, le Queen Symphonic Show passera au Zénith de Lille (21 octobre), au Grand Rex à Paris (22 et 23 octobre) et à la cité internationale de Lyon (26 octobre). Créé par Brian May, ce concert met en scène une partie de la troupe du We Will Rock You de Londres accompagnée d’un orchestre symphonique.

Et le 31 octobre, c’est le biopic de Bryan Singer sur Freddie Mercury, Bohemian Rhapsody, qui sera à l’affiche des cinémas français le 31 octobre. Show must go on, qu’il disait.

Infos pratiques
We Will Rock You sera joué sur la scène du Casino de Paris, du jeudi au dimanche, du 28 septembre au 4 novembre 2018. Selon les jours, les représentations sont à 16h, 18h ou 20h. Les tarifs varient entre 34 et 79 euros la place.