«Pass culture»: Le ministère recrute 10.000 nouveaux jeunes testeurs dans cinq départements

ECONOMIE Dans le Bas-Rhin, le Finistère, l'Hérault, la Guyane et la Seine-Saint-Denis, le ministère recherche 10.000 nouveaux testeurs de 18 ans du «Pass culture», en exclusivité. Le recrutement est ouvert...

B.P.

— 

A Strasbourg, quelques jeunes Bas-Rhinois ont déjà participé aux premiers essais du "Pass culture". Mais de nouveaux testeurs sont recherchés.
A Strasbourg, quelques jeunes Bas-Rhinois ont déjà participé aux premiers essais du "Pass culture". Mais de nouveaux testeurs sont recherchés. — Varela / 20 Minutes

Pièces de théâtre, concerts, cours de dessins, abonnements Netflix… A 18 ans, les jeunes auront le droit à 500 euros destinés à des activités culturelles. C’est la promesse du «Pass culture». Le dispositif promis par le gouvernement devrait être lancé en 2019. En attendant, son expérimentation se poursuit dans cinq départements : Bas-Rhin, Finistère, Hérault, Guyane et Seine-Saint-Denis.

Après les essais illimités des premiers cobayes privilégiés, le ministère de la culture annonce par communiqué rechercher 10.000 nouveaux testeurs dans ces territoires. Dans une volonté toujours mise en avant de « co-construire » la future application, le recrutement de ces autres expérimentateurs permettra aux services gouvernementaux « d’améliorer la première version ».

Candidatures en ligne pour les essais, avant tirage au sort

En proposant à ces 10.000 nouveaux testeurs de profiter des 500 euros du « pass Culture » en exclusivité dès le milieu de l’automne, le ministère analysera leurs choix et le mode d’utilisation de l’application. La présentation du dispositif et les offres culturelles choisies seront peaufinées au printemps 2019. Pour ces essais, un tirage au sort aura lieu mi-octobre afin de sélectionner les postulants inscrits sur pass.culture.fr.