TEST. «Shadow of the Tomb Raider»: Récit d'une folle nuit avec Lara Croft

JEUX VIDEO « 20 Minutes » a testé « Shadow of the Tomb Raider », qui marque le retour de Lara Croft au jeu vidéo pour une aventure sud-américaine pleine de dangers…

Jean-François Morisse

— 

Les niveaux aquatiques font leur grand retour, comme les fans le souhaitaient.
Les niveaux aquatiques font leur grand retour, comme les fans le souhaitaient. — Square Enix
  • La trilogie reboot de Tomb Raider s'offre un ultime volet.
  • « Shadow of the Tomb Raider » renoue avec les origines.
  • Cette aventure sublime est ponctuée de nombreuses énigmes.

Cela fait un bail qu’on se fréquente, Lara et moi. J’étais déjà là pour ses débuts en 1996 et son papa, l’Anglais Toby Gard, me confiait alors : « Vous allez voir, cette héroïne de jeu n’a pas fini de vous surprendre. » Et plus de vingt ans après, je ne suis toujours pas au bout de mes surprises. Lara Croft a failli y passer à de nombreuses reprises, disparaître, mais cette aristocrate hors norme, touchante et déterminée, prouve qu’elle est increvable.

Pour Shadow of the Tomb Raider, ultime volet de la nouvelle trilogie initiée en 2013 (dont on ignore quelle sera la suite), les Américains de Crystal Dynamics ont passé la main au studio d' Eidos Montréal.

Et c’est parti pour l’aventure

Me voilà, à peine rentré le soir du bureau, casque audio vissé sur les oreilles, à m’inviter sur les routes d’Amérique latine aux côtés de ma vieille copine Lara.

Certains décors et panoramas magnifiques. De l'exploration comme on l'aime.
Certains décors et panoramas magnifiques. De l'exploration comme on l'aime. - Square Enix

Promis, on ne spoilera rien de notre aventure à Lara et moi : il faut la vivre pour la découvrir et la découvrir pour y croire. Disons juste que le principal plaisir de ces retrouvailles n’est peut-être pas tant dans ce que l’histoire raconte que dans les nombreuses énigmes qui parsèment nos pérégrinations dans Paititi, une ville imaginaire aux inspirations incas ou mayas, pleine de dangers, comme le veut tout bon Tomb Raider qui se respecte.

De très nombreux puzzles vous demanderont de cogiter pour espérer progresser.
De très nombreux puzzles vous demanderont de cogiter pour espérer progresser. - Square Enix

Des « tomb », les tombeaux du titre, il y a en un certain nombre à explorer ici ! Avec Lara, il nous a fallu actionner mille et un mécanismes, résoudre mille et une énigmes qui, pour certaines, demandent vraiment de se creuser les méninges. C’est dingue, le nombre d’occasions qu’il y a ici de mourir empalée, écrabouillée, broyée, décapitée, dévorée par des piranhas… Je ne saurais dire combien de fois je suis déjà mort avec Lara… Pour mieux recommencer et repartir sur les chemins de Paititi, et ce voyage vaut clairement le déplacement.

Les séquences de dialogues ne sont pas ce qu'il y a de plus réussis ici. Dommage.
Les séquences de dialogues ne sont pas ce qu'il y a de plus réussis ici. Dommage. - Square Enix

Shadow of the Tomb Raider bénéficie de graphismes splendides. Qu’il s’agisse d’anciens mausolées enténébrés, de jungle luxuriante, de grottes gigantesques, de l’architecture de Paititi… le niveau de détail est hallucinant. On est loin des débuts de Tomb Raider. L’exploration prend tout son sens alors qu’on s’émerveille ici ou là d’un décor ou d’un panorama, enchaînant avec Lara résolutions d’énigmes et combats.

L'infiltration est au coeur du gameplay... sur la première partie du jeu.
L'infiltration est au coeur du gameplay... sur la première partie du jeu. - Square Enix

Des affrontements toujours plus âpres

Il n’est pas rare d’être un rien trop téméraire et de se prendre une balle vite fait bien fait. retour à la case départ. Que voulez-vous, aux côtés de Lara, on est parfois un peu tête brûlée… Même si le début du jeu a un brin calmé nos velléités. Mieux vaut tenter de jouer la carte de l’infiltration et de la finesse pour ne pas enchaîner les décès prématurés. On l’avoue, c’est un peu dur de se voir mourir à répétition passé 3h du matin… Finesse donc, avec des mécaniques de jeu plus variées qui permettent de jouer la carte de la discrétion dans des niveaux (sur) peuplés d’adversaires.

Une nuit mémorable avec Lara

Quelle nuit, comme toujours avec Lara ! Ce Shadow of the Tomb Raider reste plus que jamais fidèle à la tradition. En multipliant les tombeaux à explorer, les séquences aquatiques et les puzzles en tout genre, Eidos Montréal a su écouter sa communauté de fidèles et renouer avec les origines de la saga Tomb Raider où l’exploration est au cœur de l’expérience. Bref, le plaisir est là, bien là, comme (presque) toujours aux côtés de Lara, depuis plus de 20 ans.

Retrouvez chez vous toute l'actualité du jeu vidéo avec Jeux Vidéo Magazine.