TEST. «Destiny 2 Renégats», on a retrouvé l'esprit du jeu dans la Cité des rêves

JEUX VIDEO Supplément majeur de «Destiny 2», «Renégats» renoue avec les fondamentaux de la série en proposant un jeu très travaillé, où l'exploration est au cœur de l'aventure.

Jean-François Morisse

— 

La Cité des rêves, une zone mystique à explorer qui regorge de secrets.
La Cité des rêves, une zone mystique à explorer qui regorge de secrets. — Bungie
  • Avec «Renégats», «Destiny» renoue avec ses fondamentaux et l'exploration.
  • Son scénario très travaillé nous emmène sans mal au fin fond de l'espace.
  • Ce jeu est sans doute le meilleur DLC de Destiny.

Ainsi, Cayde-6 est mort. Assassiné. Tel est le point de départ de la nouvelle campagne du jeu Destiny 2 (Xbox One, PC, PS4). Renégats joue la carte du drame : un meurtre annoncé de longue date par les développeurs américains de Bungie qui, en faisant mourir un personnage emblématique de ce FPS multijoueur SF, ont su fédérer la communauté autour d’une irrépressible envie de vengeance collective. Dans un en enthousiasme général, tous ces gamers vont traverser l’espace à la recherche de la Cité des Rêves et d’Uldren Sov, le meurtrier qui devrait finir par passer un sale quart d’heure au milieu des cohortes de joueurs connectés et déchaînés…

Parviendez-vous à venger la mort de Cayde-6 tué par Uldren Sov ?
Parviendez-vous à venger la mort de Cayde-6 tué par Uldren Sov ? - Bungie

Bien que la vengeance soit le point de départ de l’aventure, elle n’en constitue toutefois pas le point d’orgue. L’exploration de la Cité des Rêves, tout en renouant avec les fondamentaux de Destiny, est sans doute le moment le plus intense de cette aventure spatiale et pour le coup un brin mystique. Car Destiny, initialement paru en 2014 était une promesse : celle d’un grand jeu de science-fiction et d’exploration. Un savant mélange de Star Trek pour l’aspect expédition et de film d’action pur jus : Destiny reste un FPS dans lequel, seul ou en groupe, on défouraille à tout va.

A l'écoute de sa communauté, Bungie a ajusté de très nombreux paramètres dans le jeu avec ce Renégats.
A l'écoute de sa communauté, Bungie a ajusté de très nombreux paramètres dans le jeu avec ce Renégats. - Bungie

Reste que l’univers de Destiny est dense, riche et documenté. Plusieurs centaines de pages d’un grimoire présent dans le jeu détaillent cet univers plein de mystères qui ne demandent qu’à être découverts par les joueurs. Bungie a su créer un univers d’une profondeur et d’une richesse sans équivalent qui ne peut que séduire les fans de SF exigeants. Si Destiny 2 (paru l’an passé) perdait un peu de cette substance unique en proposant une intrigue plus classique, ce supplément plutôt généreux corrige le tir en renouant avec l’aspect exploration et découverte. La Cité des rêves est un monde à part.

Autre une nouvelle campagne, Renégats propose un nouveau mode de jeu Gambit qui mêle habilement PvP et PvE.
Autre une nouvelle campagne, Renégats propose un nouveau mode de jeu Gambit qui mêle habilement PvP et PvE. - Bungie

Graphiquement déjà, l’endroit se distingue des autres lieux explorés dans Destiny. Il faut l’avouer : c’est beau ! Ensuite, dans cette zone mystique, mille et un secrets attendent le joueur car rien ne lui sera explicité. D’ores et déjà, la communauté des joueurs commence à partager sur internet leurs découvertes ! Comment accéder à telle zone, obtenir tel objet, déclencher tel portail… Dans la Cité des rêves, c’est aux joueurs de résoudre ces énigmes. Impossible de ne pas se prendre de jeu, de chercher à comprendre, à deviner des secrets, à la chercher sur le web… Renégats est une invitation au voyage, à l’exploration, comme l’était le tout premier Destiny.

De nouvelles armes et accessoires font aussi leur apparition dans ce supplément.
De nouvelles armes et accessoires font aussi leur apparition dans ce supplément. - Bungie

Certes, l’action reste omniprésente, mais on sent aussi l’émulation collective pour tenter de comprendre l’endroit et percer ses mystères. Sans doute l’effet se sera-t-il estompé d’ici quelques semaines, le temps que les joueurs découvrent l’entièreté des mystères de la Cité des Rêves. Reste qu’il y avait longtemps que Destiny n’avait pas autant suscité l’enthousiasme. En écoutant sa communauté, Bungie est revenu à l’essence même de Destiny. Un retour aux sources bienvenu qui nous fait dire que la série est encore sans doute là pour longtemps.

Toute l'info du jeu vidéo directement chez vous avec Jeux Vidéo Magazine.