VIDEO. Le rappeur Childish Gambino demande plus de royalties à son label

MUSIQUE Donald Glover, de son vrai nom, estime que sa maison de disques s'est un peu trop servie sur son dos...

20 Minutes avec agences
L'acteur Donald Glover, qui se fait appeler Childish Gambino lorsqu'il rappe
L'acteur Donald Glover, qui se fait appeler Childish Gambino lorsqu'il rappe — WENN

Lorsque Donald Glover ne donne pas la réplique à Beyoncé dans le live-action du Roi Lion, il est Childish Gambino, le rappeur de génie qui génère plusieurs millions de vues sur le Web à chaque sortie de clip. Et c’est bien là le problème : il n’aurait pas été rétribué à sa juste valeur par son label, Glassnote Entertainment Group, sur les streamings.

D’après des documents obtenus par The Blast, Donald Glover réclame à sa maison de disques 700.000 dollars de royalties.

Des difficultés

Toujours selon la plainte de Donald Glover, un audit de Glassnote Entertainment Group aurait montré que le label avait, « sur des périodes précises, suspendu ou estimé à la baisse les royalties et autres paiements qui auraient dû être effectués. »

Le label, de son côté, dément toute malversation et assure que le contrat passé avec le rappeur leur accorde 50 % des droits générés par le streaming, un pourcentage que Donald Glover conteste.