Russie: «Plus grand fan des Beatles» d'URSS, Nikolaï Vassine est mort à 73 ans

DECES Nikolaï Vassine, fan des Beatles dès les années 60 malgré le pouvoir communiste, avait créé un musée en hommage au groupe britannique…

20 Minutes avec agences

— 

Les Beatles en 1967
Les Beatles en 1967 — AP/SIPA

Il était surnommé « le plus grand fan des Beatles » d’URSS. Nikolaï Vassine est décédé à Saint-Pétersbourg (Russie) à l’âge de 73 ans, a annoncé mardi le musée qu’il avait créé en 1991 en hommage au légendaire groupe britannique. Selon la presse locale, il est mort en se jetant du deuxième étage d’un centre commercial.

« Notre ami et camarade Nikolaï Vassine est décédé tragiquement le 29 août », a ainsi indiqué le site Internet du centre artistique Pouchkinskaïa 10, qui abrite le musée des Beatles.

Fan malgré le pouvoir communiste

Des habitants ont déposé mardi des fleurs dans la cour d’immeuble du musée, où Nikolaï Vassine conservait des objets liés aux Beatles, dont un vinyle signé par John Lennon en 1970.

L’homme était connu pour avoir été un fan incontournable des « Quatre Garçons dans le vent » dès les années 1960. Le pouvoir communiste considérait alors la musique pop et rock occidentale comme un élément subversif de la culture bourgeoise.

Il voulait créer « un temple de l’amour »

Selon un message publié sur le site du musée par l’un de ses amis, « le plus grand rêve de [Nikolaï] était de créer à Saint-Pétersbourg un temple de l’amour, de la paix et de la musique, dédié à John Lennon ».

Si les autorités soviétiques avaient promis du temps de la perestroïka d’aider à la réalisation de ce projet, celui-ci n’a jamais pris forme. « Ni les autorités locales, ni le ministère de la Culture n’ont rien fait pour réaliser son rêve. Il a eu du mal à accepter ces rejets multiples […] Il a eu du mal à accepter cette ambiance tendue et agressive qui règne dans notre société », a ainsi expliqué Iouli Riabkov.

>> A lire aussi : Paul McCartney rêve souvent qu'il retrouve tous les membres des Beatles

>> A lire aussi : Paul McCartney dévoile deux singles, avant un nouvel album à la rentrée