VIDEO. Loto du patrimoine: «En période de crise, un jeu à 15 euros n'est pas à la portée de tous»

PATRIMOINE Les internautes de « 20 Minutes » sont partagés sur l’intérêt du premier « loto du patrimoine », initié par l’animateur Stéphane Bern, et lancé ce lundi…

Thibaut Chevillard

— 

L'animateur Stéphane Bern aux côtés de la présidente de la Française des jeux, Stephane Pallez
L'animateur Stéphane Bern aux côtés de la présidente de la Française des jeux, Stephane Pallez — LUDOVIC MARIN / AFP
  • Le premier « loto du patrimoine », initié par l’animateur Stéphane Bern, est lancé ce lundi.
  • L’objectif est de réunir des fonds pour financer la restauration de monuments en péril.
  • Si certains internautes de « 20 Minutes » saluent l’initiative, d’autres estiment que son prix est trop élevé.

« J’aurais pu y participer, mais quand on voit le prix du ticket à 15 euros, c’est vraiment une honte ! » Nadine fait partie des nombreux internautes de 20 Minutes à regretter le prix élevé du jeu à gratter « Mission patrimoine », lancé ce lundi et doté d’un gain maximal d’1,5 million d’euros. L’objectif du gouvernement est de réunir des fonds pour financer la restauration de monuments en péril. « Un billet à 4 ou 5 euros eut été bien plus judicieux », estime pour sa part Agnès. Lydie pense même que le jeu ne marchera pas à cause de son prix.

Certains lecteurs expliquent en effet ne pas pouvoir dépenser 15 euros dans ce jeu à gratter, initié par Stéphane Bern. « En période de crise, un jeu à 15 euros n’est pas à la portée de tous », confie David. Marie de son côté affirme que c’est la somme qu’elle consacre chaque semaine pour faire ses courses. Huguette, elle, indique ne plus pouvoir dépenser autant d’argent après avoir payé ses impôts. « 42 % de mes revenus reviennent à l’Etat, et il faudrait encore que je mette la main au portefeuille ? » s’insurge Bruno.

« L’Etat n’a qu’à se débrouiller »

D’autant, complète Gaël, que les impôts et les taxes financent déjà l’entretien des monuments historiques, « alors l’Etat n’a qu’à se débrouiller ». Comment ? En sollicitant l’aide de riches étrangers, comme « des Chinois ou un fonds de pension américain », soutient Catlice. Ou à des Qataris ou des Saoudiens, poursuit Richard. Autre solution proposée par un lecteur : « réduire le salaire des politiciens, ainsi ils sauveront ces monuments. »

Mais plusieurs internautes saluent l’initiative portée par le célèbre animateur. « C’est une excellente idée », note Gabriel. « C’est une super initiative » permettant de sauver « le patrimoine de notre douce France qui est à l'abandon », remarque Sylvie. « Ce n’est pas un impôt, on choisit de participer ou pas », complète Pascal, qui trouve « cool » l’idée de faire participer les Français « de façon volontaire à la sauvegarde de notre identité historique ». Ainsi, Mat compte bien tenter sa chance. « J’aime bien les monuments historiques de mon pays et je crois même que je ferai un don », assure-t-il.

« Encourager ce genre d’initiative »

Denis estime lui aussi qu’il faut « encourager ce genre d’initiatives ». Certains lecteurs, qui disent ne pas être joueurs, vont ainsi se laisser tenter. « Je vais prendre une grille vu que c’est pour la bonne cause », fait savoir Joëlle. Marie Pierre a acheté deux jeux à gratter ce lundi matin. A 72 ans, c’était la première fois. Chance du débutant oblige, elle a gagné 15 euros. « Donc demain je vais en acheter un troisième. » Danielle « compte acheter cinq grilles ». « J’aime l’idée de contribuer à restaurer les monuments que j’aime visiter avec mes petits-enfants pour leur expliquer notre histoire dans un contexte ludique. »

>> A lire aussi : Stéphane Bern quittera sa mission sur le patrimoine s'il n'est qu'un «cache-misère»

>> A lire aussi : A vos marques, prêts, jouez! Le Loto du patrimoine démarre ce lundi