L'écrivain Philippe Besson, nommé consul général à Los Angeles, Macron se défend de tout «copinage»

CADEAU Cette nomination d'un ami du président à un poste très convoité a suscité quelques grincements de dents. Macron se défend de tout «copinage»...

20 Minutes avec AFP

— 

Philippe Besson, le 15 septembre 2017 à Paris.
Philippe Besson, le 15 septembre 2017 à Paris. — Jacques BENAROCH/SIPA

Son dernier livre raconte la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. L’écrivain Philippe Besson a été nommé consul général de France à Los Angeles, a indiqué jeudi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, confirmant une information du Monde, après la modification par décret des conditions de nomination. Cette nomination à un poste très convoité a suscité quelques grincements de dents.

Écrivain et scénariste né en 1967, Philipe Besson est l’auteur de près d’une vingtaine de romans. Le dernier en date, « Un personnage de roman », narre la conquête de l’Elysée par Emmanuel Macron dont il a suivi la campagne. Précison : c’est aussi un ami d’Emmanuel et de Brigitte Macron.

Ville culturelle par excellence

Sa nomination a été rendue possible par un nouveau décret présenté lors du Conseil des ministres le 3 août dernier, qui change les règles de nomination de certains « emplois supérieurs ». Pour les postes concernés, le choix du titulaire du poste est « laissé à la discrétion du gouvernement ».

« Philippe Besson est nommé à Los Angeles, qui est la ville de la culture par excellence, et ce n’est pas le premier : Jean-Christophe Rufin, grand écrivain, avait été nommé ambassadeur et pas consul, Olivier Poivre d’Arvor est ambassadeur, Daniel Rondeau est ambassadeur, il y a une tradition française », a défendu Benjamin Griveaux sur France 2.

Le bâtisseur du « miracle Macron »

« Philippe Besson a écrit je crois une quinzaine d’ouvrages, c’est un homme de télévision, de cinéma (…) Je me réjouis qu’on sorte un peu uniquement des profils qui ont fait le Quai d’Orsay et l’ENA, et qu’on ait des profils différents venus de la société civile, du monde de la culture, du monde des arts, du monde de l’entreprise. Ca fera du bien aussi à nos administrations », a-t-il estimé.

« Les louanges n’étaient pas gratuites et sont bien récompensées…. Emmanuel Macron remercie son VRP, celui qui l’a aidé à créer le mirage du «miracle Macron» », a fustigé sur son compte la porte-parole des Républicains Lydia Guirous. Le poste de consul général de France à Los Angeles est occupé depuis 2015 par Christophe Lemoine, ancien chef de cabinet de Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères.

«Il n'y a chez moi aucun copinage pour services rendus», a assuré Emmanuel Macron à l'occasion d'un déplacement en Finlande, en réponse aux critiques de l'opposition.