Un an après l'affaire de harcèlements, Louis C.K. remonte (déjà) sur scène

POLEMIQUE Un retour très commenté et très critiqué sur les réseaux sociaux…

V. J.

— 

Le comique Louis C.K., le 1er novembre 2016 sur scène à New York.
Le comique Louis C.K., le 1er novembre 2016 sur scène à New York. — Stephen Lovekin/Shutter/SIPA

Dans la foulée de l'affaire Weinstein et du mouvement #MeToo, plusieurs figures de Hollywood ont été accusées de harcèlement ou d’agressions sexuelles, parmi lesquelles Kevin Spacey, Brett Ratner, Ed Westwick et l’humoriste Louis C.K. Il avait reconnu s'être exhibé et masturbé devant cinq femmes, et fait son mea culpa.

Conséquences directes, son nom était retiré du générique de la série Better Things sur FX, son film I love you, daddy privé de sortie jusqu’à nouvel ordre.

Une standing-ovation et une polémique

L’homme s’est fait discret depuis, mais à peine dix mois après l’affaire, il a fait un retour surprise sur la scène comique dimanche, dans le temple du stand-up au Comedy Cellar à New York. Comme le raconte le New York Times, le public a vu débarquer le comique vers 23 heures pour un set de 15 minutes où il n’a pas évoqué les accusations contre lui. Si ce retour a été accueilli par une standing ovation sur place, il a provoqué des réactions opposées, très critiques, sur les réseaux sociaux.

Plusieurs humoristes américains ont ainsi pris la parole sur Twitter, à l’instar de Kathy Griffin, Aparna Nancherla ou Bris Farley, qui commente par exemple : « Imaginez la banque pour laquelle vous travaillez, réembauchant le mec qui s’est masturbé devant des femmes sans leur consentement, parce qu’il s’est passé quoi, à peine un an ? »