VIDEO. Happy 60 Michael Jackson: Découvrez les artistes qui s’inspirent encore de l’éternel roi de la pop

ANNIVERSAIRE De Chris (tine & the queens) à The Weeknd, Michael Jackson a encore et toujours une influence sur les artistes de 2018…

Benjamin Chapon

— 

L'artiste Michael Jackson dans Thriller
L'artiste Michael Jackson dans Thriller — DR

Si Michael Jackson n’était pas mort le 25 juin 2009 d’une overdose médicamenteuse, il aurait eu 60 ans aujourd’hui. Aurait-il sorti de nouvelles chansons aussi merveilleuses que ses tubes ? Personne ne le saura jamais. En revanche, on peut constater que le roi de la pop a continué, ad patres, à inspirer les artistes de 2018.

Revue d’effectifs…

Chris, la passion du vintage

A l’époque de Christine & the Queens, la comparaison avec le roi de la pop était évidente, surtout dans la manière de danser et certaines tenues. La chanteuse ne s’en est jamais cachée et le revendiquait. Aujourd’hui devenu Chris pour son nouvel album, elle s’oriente vers de nouveaux univers musicaux et visuels mais reste fidèle à une esthétique des années 1980 et 1990 que Michael Jackson a, en partie, explorée. Le clip de son dernier morceau Damn, dis-moi rappelle d’ailleurs les plus belles années funk de Michael Jackson.

The Weeknd, l’héritage africain américain

Le chanteur canadien a toujours crié sa fascination pour Michael Jackson. Dernièrement il a encore franchi un cap en rendant un hommage très appuyé à son idole dans son dernier morceau, I feel it coming, réalisé avec les Daft Punk et dans lequel il semble imiter la voix de Michael Jackson. Au-delà de The Weeknd, la plupart des artistes noirs américains, Beyoncé en tête, ont choisi d’intégrer sans état d’âme l’héritage de Michael Jackson, héraut d’une nouvelle ère pour les musiciens africains américains, post-Aretha Franklin.

Lisandro Cuxi, le champion de karaoké

Le jeune lauréat de The Voice danse et chante en même temps. A l’image de son coach dans l’émission de TF1, M. Pokora, cela semble lui suffire pour se réclamer de l’héritage de Michael Jackson. Soit. Après tout, le roi de la pop est aussi l’un des artistes les plus repris dans les karaokés du monde entier. Quand on règne sur la pop, c’est pour le meilleur et pour le pire.

Olivier Rousteing, la mode en vinyle

Le directeur artistique de la marque Balmain avait dédié sa collection homme printemps été 2019 à l’héritage esthétique de Michael Jackson. Olivier Rousteing avait ainsi imaginé des vestes à sequins, des sweats, des blazers de cricket noirs et blancs, des chaussettes blanches rentrées dans des mocassins en cuir noir, des perfectos en cuir à multiples fermetures Éclair…

Mais il n’y a pas que chez Balmain que l’héritage se fait sentir, l’esthétique des années 1980 versant rock et vinyle inspire de nombreux créateurs contemporains depuis plusieurs années.

David LaChapelle, l’art contemporain kitsch

Le photographe américain a intégré l’image de Michael Jackson à plusieurs de ses œuvres dont certaines seront exposées au Grand Palais à Paris dans l’exposition « Michael Jackson, Off the Wall », à partir du 23 novembre. L’exposition explorera l’influence de la star sur les artistes contemporains, notamment la réutilisation d’images kitsch associées au Michael Jackson des tabloïds.

Jason Malachi, la voix d’outre-tombe

Si Michael Jackson ne devait avoir qu’un héritier, ce serait peut-être lui. Pourtant ce chanteur et imitateur est condamné à rester dans l’ombre. On soupçonne en effet Sony, ou du moins les producteurs qui ont vendu à la major le dernier album de Michael Jackson, d’avoir ajouté la voix de Jason Malachi sur certains titres pour faire croire à des titres inédits. S’il est vrai que la voix de Jason Malachi est très proche de celle de Michael Jackson, les fans attentifs ne sont pas tombés dans le panneau et certains ont intenté un procès à Sony. Ce scandale sera peut-être l’occasion, pour le jeune artiste, de sortir de l’ombre de son idole.