VIDEO. Aretha Franklin: La carrière de la reine de la soul en dix chansons

MUSIQUE Petite sélection de dix titres majeurs du répertoire d'Aretha Franklin, qui s'est éteinte ce jeudi...

F.R.

— 

Aretha Franklin lors d'un concert à New York en février 2012.
Aretha Franklin lors d'un concert à New York en février 2012. — Greg Allen / Rex Featur/REX/SIPA

Aretha Franklin, décédée ce jeudi à l’âge de 76 ans, laisse derrière elle un grand nombre de tubes, parmi lesquels plusieurs reprises auxquelles elle donnait un nouveau souffle, de nouvelles sonorités. « Elle n’écrivait pas ses chansons, mais se les appropriait », souligne à 20 Minutes, Sebastian Danchin, auteur d’une biographie sur l’artiste. Petite sélection de dix succès dans le riche répertoire de la reine de la soul.

  • I Never Loved a Man (The Way I Love you) (1967)

Il s’agit du premier véritable succès de la carrière d’Aretha Franklin qui venait de changer de maison de disques, passant de Columbia à Atlantic Records.

  • Respect (1967)

En reprenant ce morceau d’Otis Redding, Aretha Franklin en a fait un hymne pour les mouvements des droits civiques et féministe​.

  • Chain of Fools (1967)

Le texte évoque le sentiment d’une femme trompée par son compagnon coureur de jupons et qui a l’impression de n’être qu’un maillon de sa chaîne.

  • (You Make Me Feel Like) A Natural Woman (1967)

Aretha Franklin a livré une prestation particulièrement mémorable en interprétant cette chanson en 2015, au Kennedy Center, sous les yeux du couple Obama et de Carole King, co-auteure du titre.

  • Think (1968)

Aretha Franklin a interprété une version plus longue de cette chanson phare de son répertoire dans le film Les Blues Brothers, sorti en 1980,

  • I Say a Little Prayer (1968)

D’abord chantée par Dionne Warwick en 1967, I Say a Little Prayer a été réinterprétée par Aretha Franklin moins d’un an plus tard. En 1987, c’est sa version qui est arrivée en tête des singles préférés des journalistes de NME, magazine musical britannique respecté.

  • Eleanor Rigby (1969)

Trois ans après que les Beatles ont sorti ce tube, Aretha Franklin reprend Eleanor Rigby à la première personne et revisite ce morceau en insufflant une énergie qui atténue la mélancolie pour laisser place à l’espoir.

  • Don’t Play That Song (1970)

Succès de Ben E. King de 1962, Aretha Franklin a livré huit ans plus tard sa propre version de Don’t Play That Song qui sera vendu, aux Etats-Unis, à plus d’un million d’exemplaires.

  • Spanish Harlem (1971)

Avec cette autre reprise d’un morceau de Ben E. King, Aretha Franklin a fait mieux que l’originale en termes de ventes puisqu’elle s’est classée 1re du Top R & B et 2e du Top pop, là où King avait dû se contenter respectivement d’une 10e et 15e places…

  • Bridge over Troubled Water (1971)

Après Elvis Prestley et les Jackson Five, Aretha Franklin a à son tour repris cette chanson du répertoire de Simon et Garfunkel. Ce qui lui permettra de décrocher un Grammy de la meilleure performance vocale féminine.