Musique: Le streaming bondit de 33% en France... Les artistes hexagonaux dominent le marché...

MUSIQUE Maitre Gims premier pour les albums, Vald pour les singles...

20 Minutes avec AFP

— 

Maitre Gims lors d'un concert à Rabat (Maroc) en mai 2016.
Maitre Gims lors d'un concert à Rabat (Maroc) en mai 2016. — FADEL SENNA / AFP

Le streaming a encore progressé dans la consommation de musique en France au premier semestre 2018, avec un bond de 33 % par rapport à 2017, et les revenus générés par l’écoute en ligne pourraient pour la première fois, en 2018, dépasser ceux des ventes physiques, selon le Snep, principal syndicat des producteurs. Il faudra attendre fin août début septembre pour connaître l’évolution du marché de la musique enregistrée (ventes physiques et numériques), mais une progression du chiffre d’affaires est à espérer par rapport au premier semestre 2017 compte tenu de la bonne dynamique du streaming, puisque 27 milliards de titres ont été écoutés en ligne - contre 19,4 entre janvier et juin 2017.

2018, année de la bascule

L’évolution des ventes physiques, qui avait accusé une forte baisse de 18 % l’an passé par rapport au premier semestre 2016, n’a pas été dévoilée. En 2017, le marché de la musique enregistrée avait affiché une deuxième année consécutive de croissance (3,9 %), confirmant sa sortie de crise entrevue en 2016 après quinze années de baisse quasi constante. L’embellie pourrait donc se poursuivre une troisième année consécutive, même si « la confiance se pare de prudence » chez les grands acteurs du marché. « On devrait s’inscrire sur une croissance, mais qui sera peut-être légèrement inférieure à celle de l’an passé. Tout dépend à quel point les ventes numériques, qui sont après ces six premiers mois la première source de revenus du marché, vont compenser la chute des ventes physiques. »

2018 devrait être la bascule sur le marché de la musique enregistrée, qui verra les revenus du numérique dépasser pour la première fois ceux du physique. Traditionnellement, les disques et coffrets se vendent davantage lors du second semestre d’une année, notamment à Noël. Une habitude qui devrait d’autant mieux se prolonger cette année qu'est prévu l'album posthume très attendu de Johnny Hallyday.

19 artistes français aux 20 premières places

La production française domine outrageusement le classement semestriel des albums les plus streamés, puisque 19 artistes hexagonaux occupent les 20 premières places. En tête, Maitre Gims est resté neuf semaines numéro 1 avec l’album Ceinture noire. Enfin, Désaccordé du rappeur Vald est en tête du classement des titres les plus streamés, avec plus de 52 millions d’écoutes, loin devant Mafiosa de Lartiste et Bob Marley de Dadju.

>> Streaming: «Plus on propose de titres sur un album, plus le revenu potentiel est important»