VIDEO. Dorothée et Ray Charles, Cloclo et Jodie Foster... Non, le duo Eve Angeli et Francky Vincent n'est pas le plus improbable

MUSIQUE Eve Angeli et Francky Vincent disent être « le binôme du siècle », mais ils ne sont pas le premier exemple de duo surprenant...

Fabien Randanne

— 

Dorothée et Ray Charles ont chanté ensemble «Hit The Road Jack» sur TF1 en 1993.
Dorothée et Ray Charles ont chanté ensemble «Hit The Road Jack» sur TF1 en 1993. — SUREAU/TF1/SIPA

Ils se sont autoproclamés « le binôme du siècle ». Eve Angeli et Francky Vincent sortiront en octobre un album de reprises qui sera composé de « 17 pépites », fanfaronnent-ils. Pourtant, leur duo n’est pas forcément le plus improbable. La preuve avec ces cinq assemblages qui ont marqué (ou pas) l’histoire de la musique.

  • Dorothée et Ray Charles

Le 31 décembre 1993, TF1 diffuse le Dorothée Réveillon Rock’n’roll Show, une émission de variété qui a convié aussi bien Hélène et les Musclés que Sylvie Vartan ou Percy Sledge. Mais LA star de la soirée, c’est assurément Ray Charles qui a chanté Hit The Road Jack avec l’animatrice préférée des enfants.

« Il me tend la main, je lui serre la main. Il prend ma main, la met sur sa joue et me dit : « Ne me dis pas que tu pleures ! » Bien sûr, je pleurais. Il m’a rassurée : « Mais non, ne t’inquiète pas, ça va bien se passer, c’est de la musique, ça va être super ! », s’est remémorée la présentatrice en 2010 au sujet de cette rencontre pas banale.

Dans la série « Club Dorothée », écoutez aussi : Dorothée en duo avec Marie-José Pérec sur Maladie d’amour à l’occasion d’un autre show spécial, Le cadeau de la rentrée, diffusé en 1992.

  • Mireille Matthieu et Patrick Duffy

Voici un duo capillairement homogène. En 1983, Mireille Matthieu chante avec une des vedettes de l’époque, l’Américain Patrick Duffy, mondialement connu pour son rôle de Bobby dans Dallas et qui jouera quelques années plus tard le père de Notre belle famille.

Ils sont relativement bien parvenus à mettre en pratique le titre du morceau Together We’re Strong (Ensemble, nous sommes forts) puisque le 45 tours s’est vendu à 300.000 exemplaires en France et a atteint la deuxième place des charts en Finlande et aux Pays-Bas.

Dans la série « Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans… », écoutez aussi : Nana Mouskouri reprendre Lili Marlene avec Nina Hagen, et en allemand, évidemment.

 

  • Freddie Mercury et Montserrat Caballé

La rencontre des deux mythes vivants, l’un de la scène pop-rock, l’autre du lyrique, a accouché d’un album, Barcelona, sorti en 1988. Si le leader de Queen a fait le premier pas en 1986, la petite histoire raconte que la soprano est devenue fan de l’artiste au fur et à mesure qu’elle se renseignait sur son œuvre.

Les deux artistes devaient chanter le morceau Barcelona lors de la cérémonie des JO de 1992 organisés dans la ville espagnole, mais Freddie Mercury est décédé en novembre 1991. Le single a été réédité à la fin des Jeux, c’est alors qu’il s’est classé (6e) au Top 50 français.

Dans la série « icônes gay », écoutez aussi Liza Minneli et les Pet Shop Boys qui ont signé ensemble en 1989 l’album Results, disque d’or en Espagne et au Royaume-Uni.

  • Joeystarr et Nicoletta

Plutôt que de sampler le refrain de Mamy Blue, Joeystarr a demandé à Nicoletta d’enregistrer avec lui le morceau Mamy pour son album Egomaniac, sorti en 2011. Les deux artistes se sont rencontrés… à une soirée hommage à Ticky Holgado, avait expliqué la chanteuse au Parisien.

« C’est une bombe nucléaire, un avion de chasse ! J’ai trouvé mon équivalent en femme ! », déclarait le rappeur, quand Nicoletta, elle, faisait un éloge plus poétique du texte écrit par son partenaire : « Pour moi, c’est du Rimbaud. »

Dans la série « Un rappeur, un sénior », écoutez aussi, C’est beau la vie par Bernard Tapie et Doc Gyneco qui a fini par déclarer en 2016 qu’il s’agissait d’une « erreur ».

  • Claude François et Jodie Foster

1977. Jodie Foster a 15 ans. Celle qui a été révélée un an plus tôt dans Taxi Driver de Martin Scorsese est venue en France assurer la promo de son 45 tours dont les deux titres Je t’attends depuis la nuit des temps et La vie c’est chouet' sont chantés dans la langue de Molière.

Sur le plateau d’une émission de variété des Carpentier, elle partage la scène – ou plutôt une balançoire – avec Claude François, le temps de reprendre le Comic Strip de Serge Gainsbourg. L’adolescente est parfaitement à l’aise avec la langue française (on ne distingue aucune pointe d’accent) un peu moins avec Cloclo mais beaucoup plus que celles et ceux qui feront attention à la signification des paroles.

Dans la série « La chanteuse est une actrice », écoutez Paris Paris de Malcolm McLaren (ex-manager des Sex Pistols) et Catherine Deneuve qui enchaîne les clichés sur la capitale.