Chris(tine and the Queens): L'artiste accusée à tort d'avoir pompé un morceau sur Apple

MUSIQUE Sur Facebook, un internaute a accusé l’artiste d’avoir pompé tout son morceau sur le logiciel Logic Pro d’Apple…

C.W.

— 

Héloïse Letissier, aka Chris.
Héloïse Letissier, aka Chris. — Laurent VU/SIPA

Une plagiaire, Chris ? Depuis quelques jours, la chanteuse est accusée par un internaute d’avoir pompé la musique de son morceau Damn, dis-moi, en reprenant des mélodies sur Logic Pro d’Apple. La vidéo démontre clairement que trois « boucles » (des extraits musicaux) proviennent de ce logiciel. Toutefois, leur utilisation par Chris (ex-Christine and The Queens), n’en fait pas un plagiat. C’est même relativement fréquent dans la musique électronique

Une création originale

Comme l’explique le site de France Inter, si ces extraits musicaux appartiennent au domaine public, ou sont libres de droits, leur auteur a cédé toute propriété intellectuelle sur le morceau (en échange d’une contrepartie financière généralement). Par conséquent, un autre musicien peut les récupérer dans une nouvelle création. Et c’est exactement ce dont il s’agit pour le morceau de Chris. « Sauf indication contraire, tout le contenu d’exemple inclus dans le logiciel Apple peut être utilisé, sans avoir à verser de droits d’auteur, dans vos projets vidéo et audio. Vous êtes autorisé à diffuser et/ou distribuer vos propres projets créés à l’aide du Contenu d’exemple », est-il écrit dans les conditions du logiciel Logic Pro, rapporte France Inter.

Seule obligation, la nouvelle création, Damn, dis-moi en l'occurence, doit être une création originale. En plus d’avoir probablement rejoué ces boucles, d’autres instruments ont été ajoutés, basse et synthé par exemple. Le nouveau morceau de Chris n’est donc pas un plagiat.