Coupe du monde 2018: «Olive et Tom» joue les prolongations depuis trente-cinq ans

CULTE Vous ne le saviez peut-être pas, mais «Olive et Tom», alias «Captain Tsubasa», ne s'est jamais arrêté et ses héros sont actuellement en plein J.O. à Madrid...

Vincent Julé

— 

«Olive et Tom», alias «Captain Tsubasa», toujours en forme après 35 ans, entre remakes animés et suites en mangas
«Olive et Tom», alias «Captain Tsubasa», toujours en forme après 35 ans, entre remakes animés et suites en mangas — © YOICHI TAKAHASHI/SHUEISHA, 2018 CAPTAIN TSUBASA COMMITTEE

« Ben et Hugo, ils sont toujours en forme. Hugo, Ben, sont super entraînés. Hugo, Ben, ils sont venus pour gagner. » A chaque Coupe du monde, son point Olive et Tom. Et Benjamin Pavard n’a pas volé ses milliers de références et montages sur les réseaux sociaux après son but contre l'Argentine. Plus de trente ans après la fin de la série, Olive et Tom est encore dans tous les esprits, que l’on soit fan de foot ou nostalgique de Youpi ! L’école est finie et du Club Dorothée. Mais d’ailleurs, qui a dit que la série était finie ? En effet, entre les différents remakes animés et les suites en mangas, Olivier Atton, alias Captain Tsubasa, n’a jamais arrêté de jouer, toujours sous la houlette du mangaka Yôichi Takahashi.

Coupe du monde junior

Si tout le monde se souvient des remontées de terrain sur 18 km ou de la catapulte infernale des frères Derrick, les spectateurs les plus attentifs n’ont pas non plus oublié la victoire de la New Team contre la Muppet sur un but d’Olivier à la 150e minute, ou le double sacre de la Newteam et la Toho en finale du championnat national des collèges. C'était dans le 128e et dernier épisode, mais le manga, lui, continue avec la coupe du monde junior à Paris... que le Japon remporte contre la France. Cette suite a bien été adaptée en animé, en vidéo, mais reste inédite chez nous - sauf si vous cherchez bien sur YouTube.

Olivier au Barça

Et ce n’est pas tout. Après 37 volumes de Captain Tsubasa, Yôichi Takahashi enchaîne avec les 18 tomes de World Youth qui racontent les aventures d’Olivier au Brésil, sa rivalité avec Carlos Santana (non, pas le guitariste), puis le championnat du monde, et bien sûr une finale Japon-Brésil.

Road to 2002 suit Olivier au Barça, Mark Landers à la Juve aux côtés d’un certain Zedane, et la préparation au Mondial en Corée et au Japon. Cet arc est assez connu en France, car il a été adapté dans les derniers épisodes du remake de 2001, Olive et Tom, le retour.

Et 1, et 2, et plein de suites

Golden 23, In Calcio, En La Liga… Le mangaka ne s’est en fait jamais arrêté de dessiner les exploits d’Olivier, Thomas et leurs amis dans les clubs du monde entier, et continue aujourd’hui avec Captain Tsubasa - Rising Sun, sur les Jeux Olympiques de Madrid - qui n’existent pas ou alors qui auront lieu en 2020… à Tokyo.

Olive et Tom est également de retour à la télévision, à l’occasion de la Coupe du monde 2018, avec un nouveau remake, plus moderne mais toujours fidèle, et diffusé en France sur la plateforme de streaming ADN. Le manga original, lui, a été réédité chez Glénat, World Youth avait été publié chez J’ai lu à l’époque et est trouvable en occasion, mais pour les autres séries, il faut se mettre au japonais. フランスに行く!

>> Exposition «Olive et Tom»: Ils sont toujours en forme, 33 ans plus tard