Le groupe de rock Rage Against the Machine se fâche contre un leader d'extrême droite

POLITIQUE Le politicien britannique pro-Brexit et ancien leader du UKIP, Nigel Farage, a choisi le mauvais titre pour son podcast...

20 Minutes avec agences

— 

Le musicien Tom Morello, du groupe Rage Against the Machine
Le musicien Tom Morello, du groupe Rage Against the Machine — WENN

Le groupe de rock Rage Against the Machine a adressé une lettre de mise en demeure à l’ancien leader du parti d’extrême droite britannique UKIP, Nigel Farage, intimant à l’homme politique britannique de changer le nom de son émission de radio. Depuis le mois de mars, le politicien qui a milité pour le Brexit (tout en étant élu au Parlement européen) commente l’actualité sur la radio digitale LBC qui accueille son programme intitulé Farage Against The Machine.

À en croire les documents obtenus par Pitchfork, l’animateur n’a demandé aucune autorisation au groupe pour utiliser leur nom et imiter leur logo. D’autant que les convictions politiques des membres de RATM vont franchement à l’encontre de celles de Nigel Farage.

Un racisme et une xénophobie à peine déguisés

« Comme vous devriez le savoir, RATM a publiquement dénoncé le type d’idéologie droitarde que vous épousez depuis des décennies. Votre rhétorique anti-immigration, votre absence de compassion sociale, votre racisme et votre xénophobie à peine déguisés sont l’antithèse de ce en quoi RATM croit », peut-on lire dans la lettre adressée à Nigel Farage.

Depressed over Brexit. Went fishing.

A post shared by Nigel Farage (@nigel_farage) on

Et de conclure : « Arrêtez d’utiliser le nom et le logo de RATM, changez le nom de votre podcast et trouvez une autre cible à troller. Nous suggérons le Président Trump ».

>> A lire aussi : Le chef du parti europhobe Ukip révoqué à cause de SMS racistes de sa compagne