«Budapest» fait un flop en salle, Monsieur Poulpe ironise puis s'énerve sur Twitter

CINEMA Les sorties de la semaine, dont la comédie « Budapest » pâtissent d’une affluence limitée dans les salles obscures, ce qu'a déploré Monsieur Poulpe ce lundi…

F.R.

— 

Manu Payet, Monsieur Poulpe et Jonathan Cohen dans «Budapest».
Manu Payet, Monsieur Poulpe et Jonathan Cohen dans «Budapest». — Ad Vitam

Avec 73.908 entrées enregistrées en cinq jours dans 327 salles, Budapest fait un flop. La comédie que le réalisateur Xavier Gens définissait à 20 Minutes comme « un film de fête et de fesses avec beaucoup de cœur », n’a pas trouvé son public. Du moins pas encore. Si la Fête du cinéma, qui a commencé dimanche et se poursuit jusqu’à mercredi, peut potentiellement aider le long-métrage à relever la tête, la conjugaison du beau temps et du Mondial de football semble jouer en défaveur des salles obscures.

Les autres sorties de la semaine, dont Sicario 2, Love, Simon ou Un couteau dans le cœur, ne sont pas mieux loties. « C’est le record de la plus basse fréquentation des salles de ciné de l’année, mon seum [mon dégoût, ma colère] est indescriptible tellement il est large, rouge, et veineux », a tweeté ce lundi  Monsieur Poulpe qui joue dans Budapest.

« Je voulais remercier la France ainsi que mon public proche d’avoir fait l’effort cette semaine de ne PAS DU TOUT être allé au cinéma, c’est très cool de votre part. En échange, je ne reprends PAS DU TOUT Recettes Pompettes [un programme dans lequel Monsieur Poulpe et une personnalité invitée cuisine en enchaînant les verres d’alcool]. C’est donnant-donnant… », avait auparavant ironisé le comédien.

Messages « haineux »

Mais nombre d’internautes n’avaient pas vraiment le cœur à la compassion. Plusieurs d’entre eux ont suggéré que le mauvais résultat au box-office s’expliquait peut-être par sa médiocrité quand d’autres déploraient le prétendu chantage au Recettes Pompettes.

« Excitez vous comme vous voulez, je parlais de la baisse de la fréquentation en général au cinéma, pas de mon film en particulier, d’où le sortage [sic] de chiffres global [sic]… », a fini par répliquer le comédien, visiblement piqué au vif par ce qu’il qualifie de messages « haineux ».