Côte d'Azur: Quand les festivals résonnant dans des lieux silencieux

MUSIQUE A la Colmiane, Saint-Paul-de-Vence et Saint-Jeannet, la musique rompra le silence…

Mathilde Frénois

— 

En août 2018, le Crossover s'installe à Saint-Paul-de-Vence, entre deux galeries d'art.
En août 2018, le Crossover s'installe à Saint-Paul-de-Vence, entre deux galeries d'art. — Crossover Festival
  • Au bord d’un lac, sur la place de l’église d’un vieux village ou entre deux galeries d’art, les festivals de la Côte d’Azur s’invitent partout.
  • Le festival Crossover multiplie les soirées dans des lieux insolites : le 20 juillet, une « vinyle party » aura lieu dans une pinède de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Billets disponibles à partir de 16,80 €.

D’habitude, on oserait à peine y chuchoter. Alors monter le son, hors de question. Mais cet été, certains festivals de la côte d’Azur prennent leurs aises. Ils investissent des lieux généralement plongés dans le calme. Tour d’horizon de ces endroits qui n’ont pas l’habitude d’entendre résonner la musique.

Les galeries d’art

En collaboration avec La Biennale d’art contemporain, le festival Crossover s’invite, entre deux vernissages, à Saint-Paul-de-Vence. Le jeudi 2 août à partir de 19 h, Jeanne Added animera la toute première « arty party », une soirée électro-pop qui se déroulera devant les vitrines des galeries d’art. « Le “crossover”, c’est le principe de croisement, explique Hélène Parmentier, l’une des responsables de ce festival (lire l’encadré). Tout au long de la saison, on propose au public des découvertes d’esthétiques et de lieux atypiques comme cette “arty party”. »

Devant l’église d’un vieux village

Et aussi au bord d’un lavoir, au fond d’une cave. C’est là que se tiendra la 4 e édition du festival Gueules de voix, qui propose des concerts, des opéras, des pièces de théâtre. Il entre dans les murs de Saint-Jeannet à partir de vendredi. « On investit aussi une ancienne chapelle qu’on transforme en théâtre et la place de l’église où on monte une grande scène », précise Joris Barcaroli, co-créateur de Gueules de voix.

Les bords d’un lac

Le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau seront remplacés par la musique classique et jazzy. Créées en 2001, les Folies des Lacs se posent à plus de 1 000 m d’altitude, au bord du lac de la Colmiane pour une série de concerts à ciel ouvert. Le dimanche 8 juillet, c’est l’orchestre de Cannes qui jouera ses mélodies haut perché. « Le 29 juillet, pour la première fois, François-René Duchable mettra son piano à queue sur un radeau sur le lac, annonce Frédéric Antoine, chef du service événements culturels au département. Il jouera sur l’eau et les spectateurs assisteront au concert sur les berges. » Ensuite, le silence reviendra : le pianiste mettra fin à sa carrière lors de ce concert au milieu de la nature.