Paul McCartney dévoile deux singles, avant un nouvel album à la rentrée

MUSIQUE Le dix-septième album solo de l'ex-bassiste et chanteur des Beatles...

20 Minutes avec AFP

— 

Paul McCartney en concert à l'Accor Hotel Arena (Bercy) de Paris, le 30 mai 2016.
Paul McCartney en concert à l'Accor Hotel Arena (Bercy) de Paris, le 30 mai 2016. — BERTRAND GUAY / AFP

Cinq ans après son dernier disque New, Paul McCartney est retour avec un dix-septième album, intitulé Egypt Station et prévu pour le 7 septembre. L’annonce a été faite mercredi, et s’est vue accompagner de deux singles, Come on to Me et I Don’t Know. Pour l’occasion, l’ex-Beatles a renoué avec un concept inventé par le groupe de légende puisque ces deux nouvelles chansons constituent un single à double Face A. Ils avaient été en effet les premiers à casser la hiérarchie Face A/Face B propre aux 45 tours en 1965 avec Day Tripper/You Can Work it Out.

« Un voyage kaléidoscopique »

Paul McCartney a expliqué sur son site internet que le titre Egypt Station faisait référence à un tableau éponyme peint par lui-même et invitait à « un voyage kaléidoscopique à travers une myriade de territoires musicaux. Chaque titre est comme une station. Ça nous a aidés à structurer nos idées pour ces chansons. C’est comme si la musique émanait d’un endroit que j’avais rêvé ».

En attendant de découvrir le disque complet à la rentrée, les deux nouveaux singles sonnent comme du pur Macca. Come on to Me est très Beatles dans son approche, avec sa rythmique pop et son sitar en fin de parcours, et I Don’t Know est une ballade au piano plus mélancolique. Paul McCartney, qui a fêté ses 76 ans lundi, est un des deux survivants des Beatles avec Ringo Starr, actuellement en tournée avec son groupe All Starr Band.

>> A lire aussi : Paul McCartney donne un concert surprise dans un pub de Liverpool