Le rappeur Jimmy Wopo assassiné à l'âge de 21 ans

MUSIQUE Il s'agit du deuxième espoir du rap américain tué en moins de 24 heures...

V. J.

— 

Extrait du clip «Elm Street» du rappeur Jimmy Wopo, tué en pleine rue à l'âge de 21 ans
Extrait du clip «Elm Street» du rappeur Jimmy Wopo, tué en pleine rue à l'âge de 21 ans — Stevie B. / CatchRecMedia

Tragédie en série. Quelques heures après l'annonce du décès de XXXTentacion, tué par balles en Floride, un autre jeune rappeur américain est lui aussi décédé. Travon Smart, plus connu sous le nom de Jimmy Wopo, a été tué dans sa ville natale de Pittsburg, Pennsylvanie. Il avait 21 ans. Selon la police et plusieurs médias, il a été la victime de coups de feu tirés d’une voiture. La personne qui l’accompagnait a également été blessée.

« Il était destiné à réaliser de grandes choses »

« J’ai perdu un frère aujourd’hui et c’est la pire chose au monde, a écrit son manager Taylor Maglin sur Facebook. Il était destiné à réaliser de grandes choses, et il voulait le meilleur pour ses amis, sa famille et sa communauté. Nous avons perdu une grande personne, mais je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que sa mémoire vive pour toujours. »

C’est avec le single Elm Street en 2016 que Jimmy Wopo s’était fait connaître, un succès à six millions de vues sur YouTube qui lui a permis de collaborer avec plusieurs artistes comme Sonny Digital, 21 Savage et surtout Wiz Khalifa, lui aussi de Pittsburgh.