Pourquoi les photos de Robert Doisneau sont-elles si populaires?

PHOTOGRAPHIE Une grande exposition avec plus de 100 clichés se tient pendant tout l’été dans la villa Les Roches Brunes à Dinard...

Jérôme Gicquel

— 

Atelier Robert Doisneau
  • La villa Les Roches Brunes à Dinard accueille une grande exposition consacrée au photographe tout l’été.
  • La commissaire Françoise Wasserman propose une sélection d’une centaine de photos de Robert Doisneau, certaines très célèbres et d’autres moins connues.
  • Selon elle, le succès du photographe vient du regard bienveillant qu’il portait sur ses contemporains.

C’est l’une des images les plus célèbres de l’histoire de la photographie. A l’entrée de la villa des Roches Brunes à Dinard (Ille-et-Vilaine), le public est accueilli depuis ce week-end par l’iconique Baiser de l’Hôtel de Ville de Robert Doisneau. Tout l’été, la station balnéaire de la côte d’Emeraude va rendre hommage au célèbre photographe avec une grande exposition réunissant plus d’une centaine de ses clichés.

C’est Françoise Wasserman, conservateur général honoraire du patrimoine, qui a eu l’idée de cette expo, sobrement intitulée «Robert Doisneau». Proche des deux filles du photographe, elle a eu accès à l’atelier de Montrouge en région parisienne, où sont archivés 450.000 négatifs et des milliers de tirages argentiques originaux. « Ce n’est pas une rétrospective mais plutôt ma vision de Robert Doisneau. Il y a bien sûr des photos célèbres comme Le cadran scolaire ou Pipi pigeon mais aussi d’autres moins connues, à l’époque où il travaillait notamment pour le journal Vogue », explique Françoise Wasserman.

Un regard bienveillant sur ses contemporains

Photographiant aussi bien le Paris populaire, que le milieu mondain, les ouvriers de Renault à Billancourt ou la banlieue, Robert Doisneau aura marqué son époque avec un regard « tendre et amusé » qui a fait son succès. « Ces photos sont toutes empreintes d’une grande familiarité et d’une gentillesse. A chaque fois qu’il partait en reportage, il avait toujours un regard bienveillant à l’égard des gens, il n’était jamais dans le sensationnel », décrypte la commissaire d’exposition.

Témoin de son temps, Robert Doisneau était aussi et surtout un grand photographe, toujours en quête de l’image parfaite. « Il y a une grande esthétique dans son travail, notamment son art du cadrage et sa faculté à saisir des instants uniques », souligne Françoise Wasserman, toujours en admiration devant le travail de Robert Doisneau. « Toutes ces photos dégagent une grande force émotionnelle. A chaque fois, il me raconte une histoire avec tendresse ».

>> A lire aussi : Pourquoi les photos de Robert Doisneau incarnent-elles l'amour?