VIDEO. E3 2018: «The Last of Us», «Death Stranding», des samouraïs... Sony mise sur ses exclus

JEU VIDEO Face à la pluie de jeux montrés par Microsoft sur Xbox One, Sony a préféré mettre l'accent sur une dizaine de titres PS4 marquants...

P.B.

— 

«Death Stranding», le prochain jeu d'Hideo Kojima, reste toujours aussi énigmatique.
«Death Stranding», le prochain jeu d'Hideo Kojima, reste toujours aussi énigmatique. — SONY

La force tranquille. Alors que les rumeurs bruissent sur la fin de vie de cette génération de consoles, Sony a prouvé à l’E3 que sa PS4 en a encore dans le ventre pour au moins deux ans. Sélection.

The Last of Us, part II, le bouquet final

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes. Dans ce premier trailer consacré au gameplay, on voit Ellie danser et flirter avec une jeune femme avant d’égorger un ennemi et de fracasser le crâne d’un autre au marteau. Naughty Dog a mis la barre très haut du côté des émotions et des animations faciales, et son blockbuster devrait pousser la PS4 dans ses retranchements, comme son prédécesseur l’avait fait pour la PS3. Pas encore de date de sortie, ce qui signifie sans doute pas avant fin 2019.

Death Stranding, Kojima sous acide

What. The. Fuck. Après trois teasers bien barrés, Hideo Kojima a retourné la tête de tout le monde avec ce premier trailer dévoilant des portions de gameplay de son prochain bébé. Il y a Norman Reedus (The Walking Dead), un « livreur » qui transporte du matériel – et parfois des cadavres visiblement – sur une planète désolée qui est sans doute la Terre post-invasion de monstres tentaculaires. Il y a un bébé prématuré dans un scaphandre. Il y a de la pluie acide, des baleines échouées et des crabes morts. Et Léa Seydoux a l’air bien louche, surtout quand elle mange un nano-ver pour ralentir la déliquescence temporelle. Du génie, ou la crise de la cinquantaine de Kojima, on verra.

Ghost of Tsushima et Nioh 2, les samouraïs à l’assaut

Des virées à cheval zeldaesque dans des champs de blé à un combat sur un tapis de feuilles écarlates, Ghost of Tsushima et son monde ouvert ont une classe folle. Le blockbuster de Sucker Punch (Infamous) a fait forte impression. Plus que Nioh 2, sans doute car la Team Ninja n’a pas montré grand-chose dans ce teaser d’annonce.

Avec Control (2019, multi-plateformes), Remedy veut se faire pardonner

Après la déception Quantum Break, Remedy se recentre sur l’action et laisse la narration interactive de côté. Avec ses « capacités surnaturelles », l’héroïne blaste à tout va, et ça rappelle davantage Max Payne qu’Alan Wake.

Resident Evil 2 (25 janvier 2019, multi-plateformes), le remaster

20 ans après la sortie de l’original, Capcom offre un beau lifting à Leon Kennedy et Claire Redfield. Même s’il a été montré lors de la conférence de Sony, ce remake sera également disponible sur Xbox One et PC.