VIDEO. Marseille : Le festival Marsatac fait le plein de surprises et de nouveautés, pour fêter ses 20 ans!

FESTIVAL Le festival Marsatac fête cette année ses 20 ans, l’occasion de célébrer son anniversaire avec des grands noms, sans oublier les groupes locaux…

Adrien Max

— 

Le festival Marsatac fête ses 20 ans cette année.
Le festival Marsatac fête ses 20 ans cette année. — Florian Gallene
  • Les festival Marsatac fête ses 20 ans cette année au Parc Chanot à Marseille.
  • Hip-hop, musiques électroniques, artistes internationaux et locaux rythmeront les deux jours de festival.
  • Un après-midi bonus est programmé cette année sur les plages du Prado avec des DJs 100 % féminines.
  • Parmi les artistes locaux, Nasser et Gangue, un projet conçu spécialement sur mesure pour le festival, sont ravis de « revenir à la maison ».

20 ans, ça se fête ! Marsatac revient à Marseille pour sa 20e édition, de vendredi à dimanche. Comme a son habitude, le festival a concocté un programme aux petits oignons, alternant hip-hop, musiques électroniques, groupe internationaux et locaux.

Côté nouveauté, une grande scène extérieure sera installée au Parc Chanot, le lieu de villégiature du festival pour la deuxième année de suite. Petit bonus, un après-midi rythmé par des DJs 100 % féminines est prévu dimanche à la plage du Petit Roucas. IAM viendra fêter l’anniversaire du festival avec leur tournée des 20 ans de leur album L’Ecole du Micro d’Argent. Petit Biscuit, Nekfeu, Paul Kalkbrenner, Nina Kraviz ou Roméo Elvis et Lomepal seront notamment de la partie. D’autres artistes du cru sont aussi mis à l’honneur, avec notamment Gangue, un projet spécialement conçu pour l’occasion.

« Le retour à la maison »

Gangue, du nom de la fine couche qui entoure une pierre précieuse, rassemble La Fine Equipe, Fulgeance et Haring. « C’est un concept spécialement créé pour les festivals Marsatac, Dour et  Nördik Impakt, qui fêtent chacun leur anniversaire. Chaque festival a proposé un artiste, et on s’est réuni pour proposer ce spectacle », explique Ugo de La Fine Equipe. Ils se produiront vendredi soir de 00h30 à 1h30 dans le palais phocéen.

La Fine Equipe a été choisie par Marsatac, une super nouvelle pour le groupe originaire de Marseille. « Marsatac est le premier festival qu’on a fait, c’est le plus important pour nous. Ce sont des souvenirs vraiment énormes, c’est un peu le retour à la maison », se remémore Ugo, du groupe marseillais. Marsatac sera aussi la première scène sur laquelle se produiront les six producteurs de musique électronique. Au programme : des sonorités hip-hop, La Fine Equipe oblige, mais aussi de la house, de la disco du funk. « Le but est de créer une ambiance club, on a prévu un jeu de scène exprès pour le set », prévient Ugo.

L'équipe de Gangue jouera le vendredi soir.
L'équipe de Gangue jouera le vendredi soir. - Greg Forestier

« Ça a toujours été le feu »

D’autres sont aussi très ravis de revenir « à la maison », c’est le cas duo de Nasser qui se produira samedi de 22h à 23h au Grand Palais. Après avoir joué à La friche en 2010, puis au Dock des Suds en 2013, ce sera leur première fois au Parc Chanot. « C’était clairement un rêve de jouer là-bas la première fois, on est curieux de voir comment ça va se passer dans ce nouveau lieu. A chaque fois ça a été le feu, c’est toujours spécial de jouer à domicile. Alors se donner devant 17.000 personnes, ça va être quelque chose », s’impatiente Nico de Nasser.

C’est la première fois que le groupe jouera son nouvel album « The Outcome ». Ce sera aussi l’occasion pour eux de recroiser leurs vieux copains marseillais. « On va aller voir IAM jouer le vendredi soir, on se retrouve un peu en famille. Et surtout ça va être génial d’avoir les loges dans le Vélodrome », se réjouissent Nico et Simon. Parce que Marsatac est avant tout une fête de la grande famille marseillaise.

Nasser se produira le samedi soir.
Nasser se produira le samedi soir. - Bleu Citron

 

>> A lire aussi : Médine, Ministère A.M.E.R., Nekfeu, Orelsan… Plus de 20 ans de «battle» entre rap et politique

>> A lire aussi : VIDEO. Festivals en Languedoc et en Roussillon... «20 Minutes» réveille ton été