Arctic Monkeys au Zénith de Paris: Le service de sécurité renforcé à l'entrée du zénith sème le trouble

CONCERT A quelques heures de sa première date au Zénith de Paris, le management du groupe de rock britannique Arctic Monkeys a semé le trouble chez ses fans en imposant des contrôles d’identité à l’entrée de la salle…

Stacie Arena

— 

Arctic Monkeys
Arctic Monkeys — Wikimedia Commons

« Les billets sont nominatifs, incessibles et non remboursables. Le nom figurant sur le billet sera contrôlé à l'entrée », voici ce qu'on peut lire dans le communiqué du Zénith de Paris posté ce mardi à quelques heures du premier des deux concerts parisiens des Arctic Monkeys.

Une décision qui a sucité de vives réactions chez les fans du groupe britannique, puisque si l'identité du propriétaire doit être contrôlée à l'entrée du concert, cela sous-entend qu'il n'y a aucune possibilité de revente de billet, ou simplement d'offrir la place à quelqu'un d'autre. Sur Twitter, la colère des fans est sans appel. 

Tout comme Arctic Monkeys, Radiohead impose la même procédure 

Selon une interview donnée il y a quelques jours au Huffington Post, Radical Productions en charge de ces deux concerts explique que cette technique vise à « lutter contre la revente illégale de billets afin que les fans ne se fassent pas avoir en payant des billets à des prix bien supérieurs à la valeur d'origine. Certains billets vendus dans de telles conditions ne sont parfois même pas valides. Il y a un grand trafic de billets et ils veulent lutter contre le marché noir. »

Le personnel du Zénith de Paris a précisé qu'un dispositif spécial serait engagé avec du personnel supplémentaire, indiquant que ce n'était pas la première fois que la salle devait se plier à cette procédure. Le groupe Radiohead avait imposé le même contrôle à l'entrée lors de sa venue à Paris. 

>> A lire aussi : Les concerts à ne pas manquer du 1er au 10 juin à Paris

>> A lire aussi : VIDEO. Le groupe de rock Muse serait-il en studio?