Meghan Markle épaulée par une coach «en royauté»

PRINCESSE Quelques jours après son mariage avec le prince Harry, Meghan Markle, nouvelle duchesse de Sussex, va continuer à apprendre les codes de la royauté au côté d'une conseillère spéciale.

Jeremy Vial

— 

La nouvelle princesse Meghan Markle va être accompagnée d'une conseillère spéciale en "royauté".
La nouvelle princesse Meghan Markle va être accompagnée d'une conseillère spéciale en "royauté". — Shutterstock/SIPA

Le rôle de sa vie. L’actrice américaine Meghan Markle, qui vient de faire sa première visite officielle au bras de son époux, le prince Harry, découvre au fil des jours les prérogatives et les devoirs d’une princesse. Pour mener à bien ses fonctions royales, la nouvelle duchesse de Sussex va bénéficier d’un petit coup de pouce de Samantha Cohen.

 

Très présente au côté d’Harry et de Meghan ces dernières semaines, et notamment lors de la garden-party organisée à l’occasion du 70e anniversaire du prince Charles, l’actuelle adjointe du secrétaire particulier de la reine Elizabeth-II se consacrera pleinement aux premiers pas de la nouvelle princesse. Et ce dès cet été.

« Ce sera six mois d’écoute »

Ainsi, Samantha Cohen, 49 ans, va prochainement quitter le palais de Buckingham pour celui de Kensington. Au service de la couronne britannique depuis près de deux décennies, cette « coach en royauté » guidera Meghan Markle au quotidien, et ce jusqu’à la fin de l’année. Dans la foulée, la conseillère spéciale devrait intégrer l’équipe du prince Harry, après le départ annoncé du secrétaire privé de ce dernier, Edward Lane Fox.

 

« Samantha Cohen passera les six prochains mois à apprendre comment devenir un membre de la famille royale efficace, détaille le quotidien britannique Times. Elle va partir à l’aventure, visiter le pays et rencontrer des organismes de bienfaisance. Ce sera six mois d’écoute. Elle va chercher conseils auprès d’un large éventail de personnes. Elle va procéder avec humilité. Mais ce ne sera pas de tout repos. » La duchesse de Sussex compte bien prolonger sa belle idylle avec le peuple et la presse britannique.