Eurovision 2019: Inquiétudes sur l'éventuel boycott d'une édition organisée à Jérusalem

DIPLOMATIE Selon le quotidien israélien «Maariv», l'Union européenne de radiotélévision - qui organise l'Eurovision - pourrait refuser que le concours se tienne à Jérusalem si des pays annonçaient leur intention de boycotter...

Fabien Randanne

— 

Netta Barzilai entourée de ses trois danseuses lors d'un concert à Tel-Aviv, le 14 mai 2018.
Netta Barzilai entourée de ses trois danseuses lors d'un concert à Tel-Aviv, le 14 mai 2018. — AP/SIPA

L’Eurovision 2019 est encore bien loin, mais le feuilleton a déjà commencé en réservant son lot de rebondissements. Alors que Jérusalem semblait avoir été officieusement désignée pour accueillir le concours, des voix se sont élevées dans plusieurs pays pour appeler au boycott.

En Islande, une pétition appelant à ne pas envoyer de candidat en Israël l’an prochain a réuni plus de 25.000 signatures en une dizaine de jours. Elle a porté ses fruits puisque la chaine publique RUV organisera une réunion en juin pour réfléchir à la question.

« Après les violations des droits humains perpétrées par Israël envers la nation palestinienne, il ne serait pas éthique [que l’Islande] participe à une compétition aussi glamour qu’est l’Eurovision », peut-on lire dans le texte de la pétition.

Le maire de Dublin (Irlande), le Parti de gauche suédois et des membres du parti des libéraux-démocrates britannique ont également plaidé en faveur du retrait de la candidature de leur pays si Israël organise le concours l’an prochain.

Un problème de dates ?

Il semblerait que l’Union européenne de radiotélévision (UER), qui chapeaute l’événement, commence à s’inquiéter des remous politiques et diplomatiques. Mardi, en un tweet, le compte officiel de l’Eurovision semait la confusion en enjoignant le public à attendre des annonces officielles avant de réserver tout billet d’avion.

Edoardo Grassi, chef de la délégation française, a laissé entendre sur Twitter que c’était une simple histoire de dates – une rumeur persistante laissant entendre que la finale aurait lieu le 25 mai…

Or, selon le quotidien israélien Maariv, l’UER s’inquiéterait en réalité des boycotts. « Si des pays refusent de participer à l’Eurovision, il ne se tiendra pas à Jérusalem », titre un article mis en ligne ce jeudi.

La 64e édition pourrait donc éventuellement se tenir à Tel-Aviv, même si, dans un premier temps, la Mairie avait annoncé qu’elle ne déposerait pas sa candidature pour accueillir l’événement. Ce serait l’alternative la plus probable, d’autant que la municipalité a fait connaître son intention d’avancer la Gay Pride d’un mois pour la faire concorder avec le concours musical particulièrement prisé par la communauté LGBT.

La victoire israélienne critiquée et moquée


La victoire de l’Israélienne Netta Barzilai en finale de l’Eurovision à Lisbonne (Portugal) le 13 mai, a suscité des réactions très variées. Dans une chronique publiée le 20 mai sur liberation.fr, Daniel Schneidermann reprochait à la gagnante d’avoir « masqu [é] les images de Gaza » : « En trois battements d’avant-bras, sont contrebalancées dans les têtes européennes les images des morts et blessés de Gaza, descendus par des tireurs d’élite qui ne faisaient vraisemblablement pas la poule. Comment le gouvernement israélien pourrait-il être considéré comme inhumain (…) puisqu’une anti-top model a été sélectionnée pour représenter le pays ? Puisqu’Israël est branché, festif, un peu clownesque. »

Aux Pays-Bas, c’est une parodie de la chanson victorieuse, Toy, par une artiste de cabaret qui a suscité la colère d’Israël depuis sa diffusion samedi. Elle chantait notamment : « Regardez-moi, je suis un charmant petit pays, les dirigeants du monde mangent bravement dans ma main et d’un baiser j’éteins tous les incendies. Regardez comme c’est beau quand je lâche des bombes. Encore, oh oui, Israël gagne. Depuis 70 ans maintenant, cette fête continue. »

Cela commence à faire beaucoup de couacs pour l’Eurovision, souvent présenté comme un concours rassembleur au-delà des questions politiques.