VIDEO. «Battlefield V»: Vous incarnez une résistante en pleine Seconde Guerre mondiale

JEU VIDEO Le nouveau «Battlefield» ne cède pas à la mode du «Battle Royale», contrairement à «Call of Duty» et sa dernière itération «Black Ops 4»...

V. J.

— 

«Battlefield V» propose de jouer une résistance norvégienne en pleine Seconde Guerre mondiale
«Battlefield V» propose de jouer une résistance norvégienne en pleine Seconde Guerre mondiale — EA

Après la Première Guerre mondiale, la franchise Battlefield s’attaque à la guerre de 39-45, peut-être en réponse à la dernière itération de son concurrent historique, Call of Duty: WWII. A la différence que ce nouveau Battlefield V s’intéresse à des zones de conflits moins connues, comme l’Afrique ou la Scandinavie, et propose d’incarner une femme résistante.

Des femmes engagées

Une femme ? Combattante ? Il n’en a pas fallu longtemps aux haters et trolls pour critiquer le jeu, asséner qu’il n’était pas réaliste, que les femmes n’avaient pas combattu pendant la Seconde Guerre mondiale. Sauf que si, les femmes se sont massivement engagées dans le conflit, comme l'ont rappelé plusieurs internautes : « En France, 20 % des partisans étaient des femmes ».

Pas de mode Battle Royale

Voilà pour le mode solo, mais Battlefied V ne néglige pas le multijoueur avec plusieurs possibilités de campagne, coopération, etc. Mais pas de mode « Battle Royale », très en vogue actuellement avec les succès de Fortnite et PlayerUnknown’s Battlegrounds. Le prochain Call of Duty, prévu pour l’automne et titré Black Ops 4, se dotera, lui, d’un mode équivalent avec « Blackout », où des centaines de joueurs pourront s’affronter sur une grande carte.

Battlefield V sortira le 19 octobre prochain, et son éditeur EA a bien retenu la leçon de Star Wars : Battlefront 2, puisque le jeu ne contiendra aucun contenu payant, DLC, season pass et autre lootbox. Vous achetez, vous jouez et c’est tout.