La science à la rescousse pour expliquer un pas de danse de Michael Jackson

MUSIQUE Le fameux penché à 45 degrés de «Smooth Criminal»...

V. J.
Michael Jackson lors de son concert au stade Gerland de Lyon, le 25 juin 1997.
Michael Jackson lors de son concert au stade Gerland de Lyon, le 25 juin 1997. — Pascal GEORGE - AFP

Michael Jackson n’était pas seulement le maître incontesté du moonwalk, il a inventé tout un tas de pas de danse révolutionnaires, voire impossible dans le cas du anti-gravity lean où il se penchait en avant à 45 degrés. Un pas mis en avant dans le clip de Smooth Criminal. Des neurochirurgiens indiens se sont penchés (!) sur la question et expliquent à la BBC, que même des danseurs super traînés et super costauds ne pouvaient se pencher à plus de 25 ou 30 degrés.

Comment le roi de la pop arrivait à défier la gravité et à atteindre les 45 degrés ? Selon le chercheur Manjul Tripathi, Michael parvenait à ce tour de force en concentrant la tension de la pose non pas dans les muscles du dos mais dans le talon d’Achille de chaque cheville. Ah, et il était aussi aidé par des chaussures spéciales, dont le talon creusé en V lui permettait de s’accrocher à un clou dans le sol. Vous pouvez essayer chez vous. Ou pas.