«Je vais de plus en plus mal»: Jean-Louis Trintignant se confie sur la mort de sa fille Marie

DEUIL Le comédien âgé de 87 ans joue actuellement « Trintignant Mille Piazzolla » sur la scène du théâtre des Célestins à Lyon…

L.Be.
— 
Jean-Louis Trintignant à Cannes en 2017.
Jean-Louis Trintignant à Cannes en 2017. — face to face/Shuttersto/SIPA

Invité de Laurent Delahousse dans 19h le Dimanche sur France 2, Jean-Louis Trintignant s’est confié, très ému, sur la mort de sa fille, Marie Trintignant (elle est décédée à la suite des coups portés par son compagnon d’alors Bertrand Cantat, dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003 à Vilnius, en Lituanie).

« C’est arrivé il y a quinze ans. C’est curieux, moi, je ne pensais pas qu’il y avait si longtemps. C’était en 2003. Mais ça m’a complètement détruit, et puis je n’arrive pas à m’en remettre. En même temps, on est fait de nos bonheurs et de nos drames », a confié le comédien âgé de 87 ans sur la scène du théâtre des Célestins à Lyon, où il joue Trintignant Mille Piazzolla.

« Je ne me suis pas tellement relevé »

Alors que le journaliste lui demande si « ce silence et cette contemplation » dans lesquelles Jean-Louis Trintignant​ s’est drapé lui a permis de se « relever » de ce drame, l’acteur répond. « Je ne me suis pas tellement relevé. Parce que je vais de plus en plus mal depuis quinze ans. Je vais de plus en plus mal, oui », a-t-il souligné. « Il y a des gens qui me disent parfois : "Vous devriez faire ce film, cela vous fera du bien." Et c’est vrai, d’ailleurs… C’est un peu vrai, ça me fait du bien… Ça me fait du bien de travailler, de faire des choses », a-t-il ajouté.

Bertrand Cantat a été condamné à huit ans de prison pour coups mortels sur sa compagne Marie Trintignant. Il a été libéré en 2007 après avoir purgé plus de la moitié de sa peine.