L'Islande pourrait boycotter l'Eurovision 2019 en Israël

MUSIQUE Une pétition lancée lundi en Islande a réuni depuis plus de 22.000 signatures…

Fabien Randanne

— 

Le chanteur islandais Ari Olafsson entouré de ses choristes sur la scène de l'Eurovision 2018.
Le chanteur islandais Ari Olafsson entouré de ses choristes sur la scène de l'Eurovision 2018. — Rolf Klatt/Shutterstock/SIPA

L’Islande pourrait ne pas participer à l’Eurovision 2019 qui se déroulera en Israël. Selon des médias de l’île nordique, la chaîne publique RÚV, destinataire d’ une pétition en faveur du boycott et qui a recueilli plus de 22.000 signatures depuis son lancement lundi, prendra sa décision dans les semaines à venir.

« Après les violations des droits humains perpétrées par Israël envers la nation palestinienne, il ne serait pas éthique [que l’Islande] participe à une compétition aussi glamour qu’est l’Eurovision », avance le texte de la pétition.

Le site Vísir avance que RÚV a organisé une première réunion mardi à ce sujet et qu’elle en prévoit une autre en juin.

Un concours à Jérusalem ?

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à l’issue de la 63e édition organisée à Lisbonne (Portugal), Netta Barzilai a offert à Israël sa quatrième victoire de l’histoire à l’Eurovision. Comme le veut la tradition, le pays vainqueur a la priorité pour organiser le concours de l’année suivante. L’Eurovision 2019 pourrait ainsi se tenir à Jérusalem. Une perspective qui suscite aussi la controverse dans l’Etat hébreu : le ministre de la Santé, l’ultra-othodoxe Yaakov Litzman, a enjoint Benjamin Netanyahou à trouver une autre ville hôte afin de respecter le shabbat.

L’Islande participe à l’Eurovision depuis 1986 et avait pris part à l’édition de 1999 accueillie à Jérusalem. Dans ce pays, le concours atteint des sommets d'audiences, la finale de 2017 avait été suivie par 97.5% des téléspectateurs.

L’entrée en lice d’Israël dans le concours remonte à 1973. L’Etat hébreu a remporté le trophée en 1978, 1979, 1998 et 2018 et a organisé les éditions 1979 et 1999 à Jérusalem.