Le créateur de comics Stan Lee attaque son ancienne entreprise en justice

PROCES Le père de Spider-Man leur réclame un milliard de dollars…

20 Minutes avec agences
L'auteur des comics Marvel Stan Lee
L'auteur des comics Marvel Stan Lee — WENN

Le légendaire auteur de comics Stan Lee est en colère contre son ancienne compagnie POW ! Entertainment, à laquelle il réclame la bagatelle d’un milliard de dollars. Il a aussi assigné le patron de l’entreprise, Shane Duffy, et le cofondateur, Gill Champion, qu’il accuse d’avoir abusé de sa faiblesse mentale et physique. L’auteur prolifique leur reproche d’avoir « conspiré et accepté un accord bidon pour vendre POW ! à une entreprise chinoise ».


D’après la plainte déposée par le père de Hulk et Spider-Man que The Wrap diffuse, les deux hommes auraient « volé l’identité, le nom, l’image et l’apparence de Stan Lee de façon frauduleuse pour mettre en place un complot qui leur bénéficierait aux dépens de Lee ».

De sacrés dommages et intérêts

La plainte continue : « les accusés ont imité ou obtenu de façon frauduleuse la signature de Lee afin de donner à Pow ! Inc l’usage exclusif de l’identité, le nom, l’image de Stan Lee. » Il leur réclame donc un milliard de dollars.


Pow ! avait pris le contrôle des comptes personnels de Stan Lee sur les réseaux sociaux, dont Facebook, Instagram et Twitter. Il déclare aussi qu’il n’aurait pas pu lire les documents qu’on lui a soumis à signature à cause d’une dégénérescence maculaire.