Bertrand Cantat ne jouera pas à Paris, l'Olympia a annulé ses deux dates par «crainte de troubles»

MUSIQUE La salle de concerts parisiennes a envoyé un communiqué pour annoncer sa décision...

B.Ch.

— 

Bertrand Cantat, ici aux Vieilles Charrues de Carhaix en juillet 2014 avec le groupe Detroit
Bertrand Cantat, ici aux Vieilles Charrues de Carhaix en juillet 2014 avec le groupe Detroit — G. Durand/ 20 Minutes

L’Olympia a sans doute été effrayé par les heurts qui ont eu lieu dans plusieurs villes avant ou après les récents concerts de Bertrand Cantat.  La salle de concerts a annoncé l’annulation des prochaines dates par « crainte de troubles.» Dans un communique l'Olympia estime qu'il y a « des risques sérieux de trouble à l'ordre public qui empêcheront la tenue de ces deux concerts dans de bonnes conditions. » Les détenteurs de billets pour ces concerts peuvent se faire rembourser sur présentation de leur place de spectacle.

Bertrand Cantat devait se produire à Paris, à l’Olympia, les 29 et 30 mai. Mardi, le chanteur a par ailleurs reporté plusieurs concerts prévu en mai, notamment à Nantes, pour des raisons médicales. Il avait déjà annuél sa participation aux festival d'été par peur de manifestations.

Des annulations et polémiques en série

Le chanteur avait débuté sa tournée le 1er mars à La Rochelle dans une relative indifférence. Ensuite, plusieurs concerts avaient donné lieu à des échanges tendus et des heurts entre fans et opposants du chanteur, par exemple à Montpellier le 11 mars. Plusieurs villes, comme Istres et Saint-Nazaire avaient ensuite décidé d’annuler la venue du chanteur. Celui-ci avait protesté et crié à la censure.

Lorsque l’hebdomadaire Les Inrockuptibles avaient choisi de présenter une interview de Bertrand Cantat à la Une, plusieurs voix s’étaient élevées, demandant au meurtrier de sa compagne Marie Trintignant plus de discrétion, voire de ne plus se produire sur scène, par respect pour la famille de la victime. Depuis plusieurs années, Bertrand Cantat est devenu le symbole des violences contre les femmes et chacune de ses rares apparitions publiques suscite la polémique.