Madonna a failli chanter pour la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle

CASH La chanteuse avait été contactée par l'équipe de campagne du candidat...

B.C.

— 

Jacques Chirac, lui, en 1987, il l'avait eu Madonna (et il n'était que Premier ministre à l'époque)
Jacques Chirac, lui, en 1987, il l'avait eu Madonna (et il n'était que Premier ministre à l'époque) — sipa

Et ça ne s’est pas joué à 600.000 voix près mais plutôt à l’équivalent en euros. Laurence Haïm, ancienne porte-parole du candidat Macron a raconté l’anecdote dans le documentaire de BFMTV, Macron à l’Elysée : le casse du siècleVoyant la victoire approcher, l’équipe d’Emmanuel Macron a envisagé d’embaucher Madonna pour chanter au soir de l’élection de leur champion.

Problèmes de cache et de cash

L’ancienne journaliste d’i-Télé qui a longtemps été en poste aux Etats-Unis a activé ses réseaux pour joindre la chanteuse qui semblait intéressée. Finalement, la chose ne s’est pas faite à cause du cachet réclamé par Madonna. C’est pas très start-up nation, ça de demander de l’argent pour son travail, Madonna… Raison supplémentaire avancée par Laurence Haïm, au moment des négociations, la campagne d’Emmanuel Macron a subi des piratages informatiques qui ont réclamé toute l’attention des équipes du candidat.