PLAY by Pax: Toutes les consoles du monde entier de tous les temps sont à Paris ce week-end

JEU VIDEO Nouveau festival sur le jeu vidéo, PLAY Paris consacre une large place au retrogaming...

Vincent Julé

— 

Le festival de jeux PLAY Paris se déroule les 21-22 avril 2018 à la Grande Halle de la Villette, avec une place accordée au retrogaming
Le festival de jeux PLAY Paris se déroule les 21-22 avril 2018 à la Grande Halle de la Villette, avec une place accordée au retrogaming — PLAY Paris Powered by PAX

Ce week-end du 21 et 22 avril, la Grande Halle de la Villette accueille « PLAY Paris Powered by PAX », ou PLAY Paris pour faire court, un nouveau festival consacré au gaming et inspiré des PAX, de gigantesques conventions qui réunissent des millions de joueurs à travers le monde. Son créneau est « par les joueurs, pour les joueurs », en contraste et complément avec, par exemple, l’incontournable  Paris Games Week organisée par le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs.

Si les jeux de société seront bien représentés à PLAY Paris, le jeu vidéo occupera le gros des activités, avec des tournois e-sport, des conférences, des concerts, un coin Indie Games et un large espace consacré au retrogaming. Plusieurs associations de préservation et diffusion de ce patrimoine seront présentes, et grâce elles, toutes les consoles ayant jamais existé. « Enfin 90 % des machines depuis les années 80, et certaines des années 70 », précise le directeur du selon, Guillaume Dorison. Il en détaille trois, importante, inconnue ou bizarre, pour 20 Minutes.

Les 30 ans de la PC Engine

« Cette console est sortie en 1987 au Japon, elle est née de la collaboration entre l’éditeur de jeu Hudson [Bomberman] et le géant de l’électronique NEC. Une merveille de technologie, qui un an plus tard se dotait du tout premier lecteur CD-Rom. Il s’agissait d’une 8bits, mais elle était en avance sur son temps et a tenu le coup face à la Super Nintendo et la Megadrive, avec des titres extraordinaires comme Castlevania, Ninja Spirit ou encore Street Fighter, que vous pouvez retrouver dans une expo.

Réservée à quelques heureux élus en import, la PC Engine est officiellement disponible à partir de 1989 en France, un pays qui lui porte un amour particulier. En effet, la découverte des RPG typiquement japonais de la console s’est faite en même temps que celle de la japanime. »

Le fiasco Playdia

« Au début des années 90, la célèbre société de jouets et de jeux Bandai décide de créer sa propre console de salon, afin d’exploiter au maximum ses licences de dessins animées : Sailor Moon, Gundam, Ultraman ou  Hello Kitty. C’est la Playdia, et c’est un bide. Il faut dire que les jeux étaient surtout des films avec une belle image mais très peu d’interactivité. Mais si tu as fan de Dragon Ball Z, tu es obligé d’y jouer car il y a un jeu peu connu, présenté dans le cadre d’une rétrospective des jeux DBZ par MO5.COM. »

Le bordel Steel Battalion

« Bon, ok, ce n’est pas une console, c’est un périphérique, mais le périphérique le plus dingue de l’histoire : un pad avec 40 boutons, deux joysticks, un levier de vitesse, et même un son pédalier. Tu en as besoin pour jouer à Steel Battalion, une simulation de tanks sorti en 2002 sur Xbox. Chaque pad coûte aujourd’hui 800 balles et est difficilement trouvable. Mais l’association  Régro-Gaming Connexion proposera d’y jouer en multijoueur à cinq contre cinq, avec tout le matos. Certains ne viennent que pour ça. »