Eurovision 2018: La République Tchèque concourra avec une version politiquement correcte de sa chanson

LA FICHE CHANSON Gros plan sur la candidature tchèque à l'Eurovision qui se déroulera en mai prochain à Lisbonne...

F.R.
— 
Mikolas Josef, candidat de la République Tchèque à l'Eurovision 2018.
Mikolas Josef, candidat de la République Tchèque à l'Eurovision 2018. — Marie Bartošová

QUALIFIE POUR LA FINALE

C’est qui ? A 22 ans, Mikolas Josef est musicien, compositeur, producteur, réalisateur de clips et chanteur. Ses premiers singles ont rencontré un certain succès en République Tchèque, son pays natal qu’il a récemment quitté pour s’installer en Autriche.

Le refrain de sa chanson Lie To Me : « Viens et mens-moi. Viens oh bébé, viens un peu plus près. Mens-moi, mens-moi oh bébé épanche-toi sur mon épaule. »

La République Tchèque participera à la première demi-finale, celle du 8 mai, diffusée sur France 4. Si Mikolas se qualifie, elle participera donc à la finale du 12 mai.

Ce qu’il faut savoir : Dans cette chanson, le chanteur s’adresse à sa petite amie infidèle. Le texte a été expurgé des passages les plus crus afin de concourir à l’Eurovision. Ainsi, « Now, baby I don’t give a fuck. You should have thought about me, before you fucked him at the club « » (« Maintenant bébé, je m’en fous. Tu aurais dû penser à moi avant de le baiser en boîte ») est devenu « Now baby I don’t give a damn. You should have thought about me, back when I was your man » (« Maintenant bébé, je m’en fiche. Tu aurais dû penser à moi, quand j’étais encore ton homme »). Mais qu’on se rassure, le politiquement correct n’a pas eu raison de « I know you "bop-whop-a-lu bop" on his wood bamboo » (« Je sais que tu "bop-whop-a-lu bop" sur son bambou »).

Le fan dit : « Pour lui, je pourrais devenir gay » (commentaire YouTube)

Le hater dit : « Tout à fait le type de chanteur qui remportera plus de points pour sa belle gueule que pour ses capacités en chant » (commentaire YouTube)

20 Minutes dit : Le Justin Bieberlake (mélange de Justin Bieber et Justin Timberlake) d’Europe centrale a de quoi faire un bon résultat, voir se dénicher une place dans le Top 5. A part ça, sa chanson n’est pas vraiment notre tasse de thé, même si on a envie de goûter à ce qu’a pris l’auteur des paroles pour parler de ces « gourmandes qui veulent manger son spaghetti ». Il y a des comparaisons plus flatteuses…