Eurovision 2018: Israël s'impose en favori pour remporter le concours

LA FICHE CHANSON Gros plan sur la candidature israélienne à l’Eurovision qui se déroulera en mai prochain à Lisbonne…

Fabien Randanne

— 

Netta Barzilai, candidate d'Israël à l'Eurovision 2018.
Netta Barzilai, candidate d'Israël à l'Eurovision 2018. — Daniel Kaminsky

QUALIFIEE POUR LA FINALE

C’est qui ? Netta Barzilai, 25 ans, a remporté son ticket pour représenter Israël à l’Eurovision en s’imposant dans le télécrochet Rising Star. Mais elle est loin d’être une bleue dans le monde de la musique. Elle a notamment fait le tour de son pays avec son groupe The Experiment et a participé à plusieurs spectacles musicaux.

Le refrain de sa chanson Toy : « Je ne suis pas ton jouet, pauvre idiot ! Je te ferai plier et tu me regarderas danser avec mes poupées sur le rythme de MakaBaka. Pas ton jouet ! »

Israël participera à la première demi-finale, celle du 8 mai, diffusée sur France 4. Si Netta se qualifie, elle participera donc à la finale du 12 mai.

>> Retrouvez tous les articles sur l'Eurovision par ici

Ce qu’il faut savoir : La chanson Toy a été écrite comme un hymne féministe dans la lignée du mouvement #metoo. Netta pourrait être la première artiste à se produire sur la scène de l’Eurovision avec une loop station (un appareil qui permet d’enregistrer, en direct, des boucles vocales ou musicales).

Le fan dit : « Aucun doute, cette chanson a ce que l’Europe cherchait : différente, originale et inattendue. Rendez-vous à Tel-Aviv pour le concours 2019 ? » (commentaire YouTube)

Le hater dit : « Chers fans de l’Eurovision, dites-moi la vérité : tous les ans, vous plébiscitez une chanson atroce juste pour vous moquer des Européens, c’est ça ? La Roumanie l’an dernier, Israël aujourd’hui. Ha ha, c’est marrant. STOP ! »

20 Minutes dit : Israël paraît être le mieux placé pour remporter l’Eurovision cette année. Netta a indéniablement le charisme nécessaire pour marquer les esprits et occuper la scène. Et sa chanson Toy, avec ses audacieuses imitations de poule, se démarque aisément au milieu des ballades, avec son refrain qui reste en tête et donne envie de danser. Le morceau enthousiasme les observateurs et les bookmakers. Ceci dit, n’oublions pas que ce ne sont pas forcément les favoris annoncés qui s’imposent au concours. Allez-disons le : cette année, on ne miserait pas sur Netta pour une victoire finale.