Affaire Harvey Weinstein: «On m’avait dit: "Fais attention"», raconte Mélanie Laurent

CONFIDENCES Mélanie Laurent confie avoir été victime d’un réalisateur français lorsqu’elle avait 20 ans...

L.Be.

— 

Mélanie Laurent pendant la fashion week de Paris en juillet 2017
Mélanie Laurent pendant la fashion week de Paris en juillet 2017 — LaurentVu/SIPA

Plus d’une semaine après le début de l’affaire Harvey Weinstein, le célèbre producteur hollywoodien accusé d’agressions sexuelles et de viols  par de nombreuses femmes, Mélanie Laurent s’exprime en exclusivité dans le prochain numéro du magazine Elle.

>> A lire aussi : Michel Hazanavicius «n’était absolument pas au courant» pour Harvey Weinstein

Celle qui avait eu l’un des rôles principaux dans Inglorious Basterds de Quentin Tarantino, produit par The Weinstein Company, raconte : « Ce qui circulait, c’était le traumatisme des rencontres avec lui. On sentait qu’il y avait un avant et un après le passage dans sa chambre… On m’avait dit : "Fais attention" ». Mélanie Laurent confie par ailleurs avoir été victime d’un réalisateur français lorsqu’elle avait 20 ans. Elle raconte « le souvenir de la peur primaire ressentie ce jour-là ».

« j’ai eu le cœur brisé »

En fin de semaine dernière, Quentin Tarantino, ami d’Harvey Weinstein depuis vingt-cinq ans, avait réagi à l’affaire par l’intermédiaire de son amie, l’actrice Amber Tamblyn: « Ces dernières semaines, j’ai été abasourdi et j’ai eu le cœur brisé par les révélations faites sur mon ami, Harvey Weinstein. J’ai besoin de quelques jours de plus pour gérer ma peine, mes émotions, ma colère et mes souvenirs, et ensuite, je prendrai publiquement la parole. »

>> A lire aussi : Comment Asia Argento est devenue la porte-voix des victimes de violences sexuelles

Cinq femmes, parmi lesquelles Asia Argento et Rose McGowan, ont accusé Harvey Weinstein de les avoir violées. Le producteur de 65 ans, qui a longtemps fait la pluie et le beau temps à Hollywood, est un devenu un véritable paria depuis la parution la semaine dernière d’enquêtes dans le New Yorker et le New York Times déclenchant des accusations en chaîne.