20 Minutes : Actualités et infos en direct
ho ! ho ! ho !Les films incontournables de Noël à voir (ou revoir) selon nos lecteurs

Noël 2023 : « Maman, j’ai raté l’avion », « Love Actually », Die Hard… Les meilleurs films à (re) voir selon nos lecteurs

ho ! ho ! ho !Plutôt films d’action ou comédies « guimauve » ? Voici une sélection de films de Noël incontournables que nos lecteurs nous recommandent chaudement
Une scène du film « Maman, j'ai encore raté l'avion ! », avec les acteurs Macaulay Culkin, Joe Pesci, Daniel Stern, en 1992.
Une scène du film « Maman, j'ai encore raté l'avion ! », avec les acteurs Macaulay Culkin, Joe Pesci, Daniel Stern, en 1992. - REX FEATURES/SIPA / SIPA
Sélène Agape

Sélène Agape

L'essentiel

  • Calendrier de l’Avent, décorations dans les rues, Mariah Carey… Ça sent bon les festivités de fin d’année.
  • Après les films d’horreur pour Halloween, c’est au tour des films de Noël de s’inviter au programme des soirées télé, sous le plaid avec des gourmandises pour bien apprécier l’intrigue.
  • De la saga Die Hard au Grinch en passant par les Disney, on a demandé à nos lecteurs quels sont les films Noël dont ils ne se lassent jamais.

Tout a commencé par un débat au sein de la rédaction : est-ce que Die Hard avec Bruce Willis est un film de Noël ? Et dans la bataille entre les défenseurs du oui et du non a surgi une autre question : mais c’est quoi un film de Noël ? Pour répondre à ces questions cruciales, on a fait appel à un panel de qualité alias, vous, nos lecteurs et lectrices.

Pour commencer, un bon film de Noël se déroule toujours durant les fêtes. Un premier indicateur auquel répond parfaitement Piège de Cristal. Ensuite, pour la majorité de nos contributeurs, il illustre l’importance de la famille en cette période, un autre ingrédient qui fait pencher la balance en sa faveur. « Le héros veut reconquérir la femme qu’il aime et reformer sa famille. Il arrive avec un ours géant en cadeau. Après moult péripéties, John McClane retrouve femme et enfants et redonné l’espoir et la foi autour de lui avec l’agent Powell qui retrouve la vocation dans le métier de policier », estime Alexandre. « A mes yeux c’est une évidence, le meilleur film de Noël c’est Die Hard. Action, humour et flocons de neige, il y a tout », résume Jean-François.

Si vous n’êtes pas encore convaincus, voici un autre argument pour vous séduire : un bon film de Noël, on n’y revient encore et on vieillit avec. Et nombreux sont ceux qui vont se régaler devant les aventures dans le Nakatomi Plaza. Pour les amateurs de films policiers, Françoise nous recommande « le passionnant » L’Assassinat du Père Noël, avec Harry Baur, en 1941.

Love Actually, le doudou de Noël

Que serait Noël sans sa dose de dessins animés ? On fait l’impasse sur les Disney – on adore, mais on les connaît – pour vous partager LE film d’animation le plus chaudement recommandé : L’Étrange Noël de monsieur Jack de Tim Burton. Il « traverse bien les années, les chansons sont sympas et la morale pas trop rébarbative à la fin », estime Gabriel.

En 2003, une comédie romantique britannique, qui se déroule à la veille de Noël a conquis le cœur de Jess, si bien qu’elle en a utilisé la musique « pour son mariage » : Love Actually. Amour, complications et une dose de « guimauverie » dans laquelle beaucoup de nos contributeurs et contributrices dont Eric se replonge « sans hésitation » chaque année. « Love Actually est pour moi le plus puissant qui soit. La magie de Noël est le fil conducteur et les différentes histoires d’amour sont toutes fantastiques », s’extasie Hélène. Mention spéciale à deux autres romances chéries dans nos commentaires : Last Christmas et The Holidays.

Des classiques rigolos du genre

Attention, un film de Noël ne se cantonne pas à un seul genre. On peut aussi bien raffoler d’explosions un building, de coups de foudre, que d’un enfant oublié chaque année le jour du départ en vacances. Vous voyez où on veut en venir ? La saga Maman, j’ai raté l’avion !, avec Kévin, a été plébiscitée par plusieurs de nos lecteurs et lectrices.

« Ça fait 17 ans que je suis avec mon chéri et que chaque année on regarde Maman, j'ai raté l’avion !. Au départ, c’était nous deux et depuis avec nos 3 enfants de 12, 6 et 4 ans », raconte Magali. La petite famille a une préférence pour le deuxième à New York avec les illuminations. « D’ailleurs une année, nous irons à New York à Noël », ajoute-t-elle. Vendredi dernier, Macaulay Culkin, qui joue l’ancien sale gosse et héros des films, a d’ailleurs inauguré vendredi son étoile sur le Hollywood Walk of Fame à Los Angeles, en présence de l’actrice Catherine O’Hara qui jouait sa maman dans le film sorti, il y a trente-trois ans.

Autre classique rigolo du genre, la saga Super Noël. « Ma sœur et moi regardons tous les ans Super Noël, film où Tim Allen, papa célibataire sarcastique et qui ne crois plus au père Noël, se retrouve contraint de devenir le nouveau père Noël », raconte Aline. Les deux sœurs adorent le voir prendre goût à ce nouveau rôle. Elles enchaînent ensuite sur Miracle sur la 34e rue, dont « la beauté réside dans le fait qu’un adulte finit par croire à nouveau au Père Noël ». Pour ceux qui recherchent une œuvre plus frenchie, Le Père Noël est une ordure, le film culte de Jean-Marie Poiré avec la troupe du Splendid, cartonne sur Netflix depuis sa mise en ligne le 29 novembre. « Le revoir après plus de 30 ans, ça m’a fait hurler de rire. C’est exceptionnel ! », nous écrit Brigitte.

Les anti sont aussi bien servis

Une petite dose d’horreur pour terminer l’année, le cœur vous en dit ? Biwus veut nous offrir une « véritable bouffée d’air au milieu des films romantiques gnangnan vus et revus » avec la comédie horrifique Gremlins de Joe Dante, sortie en 1984. « La scène durant laquelle Kate expose la raison de son dégoût de Noël est culte, et me donne à elle toute seule l’envie de revoir ce film régulièrement », explique-t-il. Etan aime aussi prendre le « contre-pied du côté innocent et festif de Noël avec beaucoup d’humour » en regardant Violent Night, « un film de Noël (modestement) gore ». En plus, « le rouge sang est plutôt adapté à la fête », juge-t-il.

Et que faire quand on n’a pas le cœur à la fête ? Anne, 42 ans, nous confie ne plus supporter les films « qui se veulent de Noël avec les temps actuels et l’inflation ». Cet ex-fan de Love Actually se contente désormais d'« un bon film d’action en famille, loin des bons sentiments ». Vous pouvez sinon trouver votre propre rituel comme Eabha. Ce fan de Doctor Who se refait chaqe année les épisodes spéciaux de la série, tandis qu’Elodie redévore les Harry Potter. Il y a vraiment de tout pour plaire au plus grand nombre. Joyeuses fêtes !

Sujets liés