20 Minutes : Actualités et infos en direct
AVENTURE«Soudain seuls», Mélanie Thierry savait pour quel naufrage elle a signé

« Soudain seuls » : Mélanie Thierry savait pour quel naufrage avec Gilles Lellouche elle a signé

AVENTUREL’actrice Mélanie Thierry a vécu sur le tournage du film de Thomas Bidegain une expérience hors du commun qui déteint à l’écran
«Soudain seule», Mélanie Thierry raconte son naufrage avec Gilles Lellouche
Caroline Vié

Caroline Vié

L'essentiel

  • Un couple uni se retrouve en huis clos sur une île isolée après un naufrage.
  • « Soudain seuls » met leur amour au défi de la survie dans une nature sauvage..
  • Ce huis clos en pleine nature a demandé une implication physique et mentale des comédiens dont Thomas Bidegain a tiré le meilleur parti.

Elle ne connaissait pas son partenaire avant le tournage mais leur duo fonctionne si bien qu’il est facile de croire à leur union comme à leurs dissensions. Soudain, Mélanie Thierry se retrouve seule avec Gilles Lellouche dans Soudain seuls de Thomas Bigedain, inspiré d’un best-seller d’Isabelle Autissier. Leur couple qui a fait naufrage sur une île déserte va devoir cohabiter pour survivre. Ils ne savent combien de temps et leur bel amour risque de voler progressivement en éclat dans l’adversité.

« C’est assez jubilatoire de n’être que deux comédiens sur un plateau et d’avoir autant de scènes qui nous emmènent dans un grand cinéma d’aventures et de survie et aussi dans un vrai huis clos », explique Mélanie Thierry à 20 Minutes. Les rapports de force entre elle et lui font vibrer ce suspense brillamment orchestré par le réalisateur des Cowboys, également connu comme scénariste d’Un prophète, de De rouilles et d’os et de La Famille Bélier.

Un tournage extrême pour un film intense

Les comédiens n’ont pas été ménagés pendant un tournage qui a duré plusieurs semaines, principalement en Islande. Mélanie Thierry ne s’en plaint pas. « On part pour un film de survie, c’est pour ça qu’on a signé, et quand les éléments sont hostiles et qu’il fait froid, ça participe à l’état des personnages et on se l’approprie », déclare-t-elle. D’abord solidaires, les amants se déchirent puis se réconcilient au gré de leur humeur qui passe successivement de l’espoir au découragement. Le manque d’eau et de nourriture devient vite un souci tenaillant que les héros résolvent avec les moyens disponibles et une grande ingéniosité.

« C’était une expérience extraordinaire souligne Mélanie Thierry. Il arrivait qu’on soit parfois usés après avoir affronté les éléments toute la journée sans pouvoir se réchauffer, mais c’était indispensable. Le tournage devait ressembler au film qu’on était en train de fabriquer, sinon tout aurait sonné faux. » Les efforts des comédiens n’ont pas été vains. Soudain seuls est si bien mis en scène et interprété que le spectateur partage l’expérience des héros comme s’il était lui aussi sur ce piton rocheux, perdu loin de la civilisation dans un cadre inhospitalier.

Sujets liés