20 Minutes : Actualités et infos en direct
pyschoEli Roth assaisonne les « slashers » à la mode 2023 pour « Thanksgiving »

« Thanksgiving » : Comment Eli Roth assaisonne les « slashers » à la mode 2023

pyschoLe réalisateur de « The Green Inferno » met en scène un tueur au sens de la fête très personnel
Nell Verlaque dans « Thanksgiving » d'Eli Roth
Nell Verlaque dans « Thanksgiving » d'Eli Roth  - Sony Pictures. / 20 Minutes
Caroline Vié

Caroline Vié

L'essentiel

  • Un tueur mystérieux organise un repas de fête sanglant.
  • Eli Roth, grand amoureux du cinéma d’horreur, rend hommage aux films de tueurs en séries des années 1980.
  • « Thanksgiving » est bourré de clins d’œil malicieux à des œuvres comme « vendredi 13 », « Halloween » ou « Scream »

Il y a eu Halloween revisité par John Carpenter, Rob Zombie et David Gordon Green. Thanksgiving, la semaine de l’horreur d’Eli Roth s’attaque à une nouvelle fête typiquement américaine. Patrick Dempsey, récemment élu « homme le plus sexy de 2023 » par le magazine People y incarne un shérif lancé sur les traces d’un tueur en série très inventif. Pour se venger d’un décès accidentel pendant des soldes, le maniaque prépare un dîner festif vraiment très particulier.

Il avait commencé le travail en 2007 en réalisant une fausse bande-annonce de Thanksgiving placée entre Boulevard de la mort de Quentin Tarantino et Planète Terreur de Robert Rodriguez quand ils étaient projetés en double programme. Il lui a fallu plusieurs années pour finaliser le long métrage de ce qui n’était, au départ, qu’une courte parodie.

Une recette bien mitonnée

« On s’est dit qu’on allait faire un reboot façon 2023 du film dont on fait la pub dans la fausse bande-annonce de 2007, s’amuse Eli Roth. Cela a libéré notre imagination. » Et pas qu’un peu ! Seul le lettrage du générique du format court est resté reconnaissable. Pour le reste, le réalisateur de The Green Inferno et Knock Knock s’en est donné à cœur joie en respectant l’esprit des œuvres qui l’ont fait frissonner. Le spectateur se retrouve en terrain connu avec juste ce qu’il faut de nouveauté pour épicer la sauce.

Une dinde pas comme les autres

Tout est réuni pour faire de Thanksgiving une madeleine sanglante pour les amateurs de slashers qui hantaient autrefois les vidéos clubs. C’est ce qui fait le charme de ce petit film d’horreur bien ficelé riche en idées amusantes et macabres.

Sujets liés