« Bullet Train » : Pourquoi on est bien content de faire le voyage avec Brad Pitt

A FOND Brad Pitt fonce à vive allure au milieu des malfrats dans le thriller « Bullet Train » en salles ce mercredi

Caroline Vié
— 
Brad Pitt dans «Bullet Train» de David Leitch
Brad Pitt dans «Bullet Train» de David Leitch — Sony Pictures
  • Dans « Bullet Train », Brad Pitt est irrésistible de drôlerie en assassin malchanceux coincé dans un train express avec des meurtriers redoutables.
  • Ce thriller à l’humour très noir le fait évoluer à cent à l’heure au milieu de tueurs déterminés.
  • On rit de bon cœur quand Brad Pitt joue avec son image au milieu d’une pléiade de partenaires complices.

Brad Pitt a tellement la classe qu’il peut jouer un personnage ridicule sans être grotesque. Le tueur malchanceux qu’il incarne dans Bullet Train de David Leitch illustre parfaitement cette constatation. Avec son bob, sa veste verte, ses grosses lunettes et son surnom de « Coccinelle », il pourrait vite être consternant mais il attire une sympathie immédiate au milieu de confrères résolus à l’éliminer.

Il est loin le beau gosse de Thelma et Louise ! A 58 printemps, Brad Pitt joue avec son image pour la plus grande joie d’un spectateur complice. David Leitch, chef cascadeur puis réalisateur d’Atomic Blonde, de John Wick et Deadpool 2 ne ménage pas la star. Comme à son habitude, le réalisateur mêle humour noir et action époustouflante à la manière d’un Quentin Tarantino sous stéroïdes. 20 Minutes explique pourquoi ça fonctionne si bien…

Brad s’en fiche

Brad se moque de tout et surtout de lui-même ! Ce qui ne veut pas dire qu’il ne bosse pas ! L’acteur effectue la plupart de ses cascades lui-même et s’en prend plein la figure. « On a tourné ce film en plein confinement, avant que l’on soit vacciné, a-t-il déclaré à la conférence de presse parisienne. En ces périodes sombres, c’était le genre de films dont on avait besoin, c’est pour ça que j’ai voulu le faire. » Il assume totalement le côté loser de son personnage comme l’envie de faire rire le spectateur à ses dépens.

Brad sait s’entourer

Brian Tyree Henry (vu dans la série Atlanta), Aaron Taylor-Johnson (Kick-Ass), Andrew Koji, Joey King, Zazie Beetz (remarqués dans Deadpool 2), Sandra Bullock et Michael Shannon (le méchant dans La Forme de l’eau) s’en donnent à cœur joie autour de Brad Pitt. Toutes et tous en font des caisses. Brad leur laisse de la place pour exister. Du parrain sadique au sage samouraï en passant par un binôme d’assassins appointés et une conseillère à la voix d’or, les personnages sont hilarants.

Brad peut tout se permettre

Coincé dans un train à grande vitesse entre Tokyo et Kyoto à échanger des répliques assassines et des coups qui le sont tout autant, Brad Pitt porte le film avec autant de sérieux que de détachement. Sa présence constitue l’atout majeur d’un divertissement rythmé qui invite le spectateur à prendre place à bord du convoi pour se laisser emporter. Bullet Train n’a pas d’autre destination que l’amusement du public qu’il mène à bon port à grand renfort d’éclats de rire et de décharges d’adrénaline.