« Thor : Love and Thunder » : Taika Waititi signe un blockbuster rock'n'roll et décomplexé

MARVEL Taika Waititi dynamise joyeusement la franchise avec « Thor : Love and Thunder » en salle ce mercredi

Caroline Vié
Chris Hemsworth dans « Thor : Love and Thunder » de Taika Waititi
Chris Hemsworth dans « Thor : Love and Thunder » de Taika Waititi — Marvel/Disney
  • Thor affronte un tueur de dieux et trouve une nouvelle alliée surprenante.
  • Taika Waititi fait souffler un vent de folie sur ses aventures.
  • Cela n’empêche pas « Thor : Love and Thunder » de confronter les héros à des choix douloureux.

Taika Waititi s’amuse comme un petit fou pour Thor : Love and Thunder, sa deuxième incursion dans la franchise après Thor Ragnarok. Le réalisateur excentrique de  Jojo Rabbit a gardé son sens de l’humour décalé pour cette comédie Marvel où il dirige Chris Hemsworth et prête toujours sa voix à l’ extraterrestre Korg.

« Heureusement qu’on ne m’a pas laissé une liberté totale, confie-t-il à 20 Minutes. Si l’équipe Marvel ne m’avait pas fixé de limites, le film aurait duré sept heures ! » Il trouve quand même le temps de confronter Thor à Gorr, un tueur de dieux joué par un Christian Bale méconnaissable et d’une nouvelle alliée surprenante incarnée par une Natalie Portman prête à en découdre.

Le choix des armes (ou presque)

« Selon moi, Thor est un superhéros sur lequel on peut compter. C’est quelqu’un de bien, qui se montre toujours optimiste. C’est ce qui me plaît chez lui ! » La bonne humeur de Thor déteint sur son réalisateur et vice-versa. Ce nouvel opus est souvent drôle notamment quand le héros rencontre les divinités de l’Olympe ou à des discussions surréalistes avec ses armes. « J’ai considéré sa hache et son marteau comme des ados jaloux qui se disputent son attention », soutient Taika Waititi. Et l’effet est tordant quand il doit parlementer avec elles pour obtenir leur aide.

Thor : Love and Thunder ne serait pas aussi efficace sans sa musique. Taika Waititi a choisi de parsemer son film de titres de Guns N' Roses. « Il n’y a pas plus cool que ce groupe, confie-t-il. Comme Thor est basiquement une rock star, il lui fallait une musique de rock star. » De quoi secouer le public sur son siège au fil de combats toujours plus spectaculaires qui lui en mettent plein la vue.

Les fesses de Chris Hemsworth

Si le rire est omniprésent, le récit sait aussi se faire parfois plus grave quand les protagonistes sont confrontés à des choix douloureux. « Il fallait trouver un équilibre entre tous ces tons pour que le film fonctionne », insiste le cinéaste qui a trouvé un excellent moyen de donner le sourire au spectateur : montrer Chris Hemsworth nu. « Comme il parlait tout le temps du travail qu’il avait fait sur ses fesses, j’en ai déduit qu’il voulait les montrer », s’amuse Taika Waititi. On ne se plaindra ni de ce choix, ni de la façon dont le réalisateur a apposé sa patte sur Thor : Love & Thunder, blockbuster décomplexé à l’image de son héros.