« Jurassic World : Le Monde d'après » : Colin Trevorrow achève l'aventure des dinosaures en beauté

FINAL Le réalisateur Colin Trevorrow s’explique sur les partis pris de « Jurassic World : Le Monde d’après », dernier volet riche en action et en surprises, en salle ce mercredi

Caroline Vié
«Jurassic World : Le Monde d’après», le meilleur des deux mondes — 20 Minutes
  • Colin Trevorrow a réuni une distribution haut de gamme pour « Jurassic World : Le Monde d’après ».
  • Le cinéaste a gâté le public en faisant revenir les personnages de « Jurassic Park ».
  • Les dinosaures sont aussi les stars de ce troisième « Jurassic World ».

Fini ? Pas fini ? Quand le réalisateur Colin Trevorrow affirme queJurassic World : Le Monde d’après sera le dernier volet de la saga, le spectateur a envie de crier « non » tant ce troisième film est réussi. « Je crois bien que nous avons fait le tour de ces personnages, confie-t-il à 20 Minutes. Mais il y a de nouveaux héros dans ce film qui pourraient peut-être être développés si le public le plébiscite… »

En tout cas cinéaste a gâté le public pour ce troisième opus en réunissant à la fois les acteurs de Jurassic World et ceux de Jurassic Park, un vrai bonheur pour les fans de l’univers inventé par Michael Crichton. « C’était un moment d’émotion incroyable quand j’ai vu pour la première fois Laura Dern, Sam Neill et Jeff Goldblum dans la jeep, se souvient Colin Trevorrow, un peu comme si un rêve de mon adolescence devenait une réalité. »

Dinosaures affamés et héros sympathiques

Les dinosaures sont évidemment les stars du film avec leurs bonnes grosses dents acérées et leur appétit dévorant. « Le défi était de trouver un équilibre entre les scènes avec les dinos et celles, plus intimes, où l’on découvre les sentiments de personnages que le public a appris à connaître », explique Colin Trevorrow. C’est ce qui fait le charme du film : Le suspense est renforcé par le fait que les grosses bêtes menacent des héros sympathiques auxquels le spectateur s’est attaché.

« Les dinosaures font rêver les enfants et les adultes, insiste Colin Trevorrow. Leur taille et le fait qu’ils ont soudainement disparu les rendent fascinants. On a envie d’en savoir plus sur eux. » C’est pour cela qu’on souhaite de tout cœur qu’ils reviennent pour d’autres aventures sur grand écran.