« Jurassic World : Le Monde d’après » : Sam Neill retrouve ses marques au milieu des dinosaures

COME BACK Acteur dans « Jurassic Park » en 1993, Sam Neill revient rendre visite aux dinosaures de « Jurassic World : Le Monde d’après », au cinéma ce mercredi

Caroline Vié
— 
«Jurassic World : Le Monde d’après», le meilleur des deux mondes — 20 Minutes
  • Colin Trevorrow a eu la riche idée de faire appel aux acteurs du « Jurassic Park » de Steven Spielberg pour « Jurassic World : Le Monde d’après ».
  • Sam Neill retrouve le rôle d’Alan Grant, mais également ses partenaires Laura Dern et Jeff Goldblum.
  • L'acteur se confie sur un tournage qui s’est déroulé pendant la pandémie de Covid-19.

« Je n’aurais jamais pensé retrouver le personnage d’Alan Grant tant d’années après Jurassic Park », confie Sam Neill , par Zoom depuis l’Australie, à 20 Minutes. Le comédien, héros du film de Steven Spielberg en 1993, renoue avec le monde des dinosaures pour Jurassic World: Le Monde d'après de Colin Trevorrow.

Il a de nouveau pour partenaires Laura Dern et Jeff Goldblum mais aussi Chris Pratt et Bryce Dallas Howard, « jeunots » de la saga inspirée par les livres de Michael Crichton. Tout ce petit monde s’allie pour déclarer la guerre à un homme d’affaires peu scrupuleux quand il s’agit de manipulations génétiques.

Dinosaures et pandémie

« Alan Grant a vieilli et moi aussi, commente Sam Neill. Il n’a pas fait de gros progrès pour ce qui concerne les relations humaines, mais c'est peut-être ce côté misanthrope qui le rend attachant. » Sam Neill est pourtant resté fidèle à la saga même quand il n’y participait pas. « J’ai vu tous les films ce qui m’a permis de ne pas me sentir dépaysé en rencontrant les personnages arrivés après moi », confie-t-il.

Pour son retour auprès des dinosaures, le comédien a eu le temps de réviser son rôle. « En raison de la pandémie de Covid-19, nous sommes restés coincés cinq mois dans un hôtel de la campagne anglaise, se souvient-il. Il y a eu un moment où nous étions la seule équipe au monde à tourner, cela favorise les liens car nous ne savions pas si nous parviendrions à finir le film. » La complicité entre les acteurs s’est communiquée à leurs personnages que les dinosaures prendraient volontiers comme casse-croûte. « Cela m’a fait tout drôle de revoir ces incroyables dinosaures en animatroniques comme dans Jurassic Park, raconte-t-il. J’ai vraiment eu l’impression de voyager dans le temps. »

Une âme d’enfant

Ce voyage dans le temps n'a pas empêché Sam Neill de conserver son âme d’enfant. « Quand j’ai vu le film terminé, je suis redevenu un spectateur ordinaire criant et applaudissant comme un gamin ! », reconnait-il. Il n’est pas le seul tant ce divertissement multiplie les scènes d’action à couper le souffle. « Je me trouvais à ma place au milieu des dinosaures, s’amuse l’acteur de 74 printemps. C’est merveilleux de faire partie d’un pan de la culture populaire de cette qualité qui a traversé les années sans lasser le public. » La présence de Sam Neill et des comédiens « historiques » de la saga apporte un supplément d’âme non négligeable à Jurassic World : Le Monde d’après.