Festival de Cannes : On a assisté à la projection des « Crimes du futur » avec Kristen Stewart

FAN DE « 20 Minutes » a partagé ses impressions sur le dernier film de David Cronenberg avec Kristen Stewart, l'une des stars du film

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié
— 
Eblouie comme Kristen Stewart par "Les Crimes du Futur" — 20 Minutes
  • Kristen Stewart était fan de David Cronenberg avant de tourner avec lui.
  • L'actrice a été emballée par « Les Crimes du futur » où elle n’a qu’un petit rôle.
  • L’optimisme et le romantisme de ce film dérangeant l’ont comblée.

« C’est une merveilleuse histoire d’amour aussi érotique que dérangeante. Elle me remplit de désir ! » confie Kristen Stewart à 20 Minutes. La comédienne était fan de David Cronenberg avant de jouer dans son film et n’en fait pas mystère. Et la vision des Crimes du futur présenté lundi soir en compétition à Cannes n’a fait que renforcer son admiration pour le réalisateur.

Devant un public très réceptif, Kristen Stewart a partagé les applaudissements avec le cinéaste canadien très touché par la ferveur des spectateurs. Dans ce film passionnant, elle incarne un petit rôle de bureaucrate coincée face à Léa Seydoux et Viggo Mortensen, couple d’artistes qui considèrent que le sexe est désuet et que la chirurgie est une autre façon d’atteindre l’orgasme.

Dérangeant mais sexy

« Je n’ai eu que deux semaines de tournage et j’ai été fort triste de partir, admet-elle. Voir le film m’a permis de retrouver le plaisir que j’ai eu à tourner avec David Cronenberg, l’un des cinéastes les plus attentionnés que j’ai jamais rencontrés. » Bien qu’elle ne passe que peu de temps à l’écran, l’actrice est fort remarquable quand son personnage découvre une conception un peu particulière de la beauté intérieure à base d’autopsies et d’opérations chirurgicale publiques.

« C’est dérangeant mais je trouve ça sexy, reconnaît Kristen Stewart. David a une façon bien à lui de parler de sexe. » Moins cru que Titane de Julia Ducourneau qui a puisé une bonne partie de ses influences chez Cronenberg, Les Crimes du futur n’en demeure pas moins une œuvre très perturbante. « Titane est le cri de colère et de souffrance d’une femme, ce qui m’a beaucoup touchée, explique Kristen Stewart. Il y a un fond de tendresse dans Les Crimes du futur. Même si David se montre très critique sur le monde actuel, il garde les bras ouverts pour accueillir l’art, la création et la beauté. »

L’amour tient aussi une place importante dans le film, ce qui a emballé Kristen Stewart. « J’adore les histoires, comme celle de Phantom Thread de Paul Thomas Anderson où la rencontre de deux êtres leur permet de stimuler leurs créativités réciproques pour donner naissance à un projet artistique. » Cette dimension romantique habite Les Crimes du futur. « Le film dit que vous pouvez évoluer jusqu’à votre dernier souffle et devenir meilleur : il est profondément optimiste. » On est bien d’accord avec Kristen Stewart pour célébrer Les Crimes du futur et de souhaiter au film une bonne place au palmarès.